A Toulouse, la consession de l'eau relance le débat entre gestion publique et gestion privée

Economie Matin - 25 février 2018

Dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, l’heure des échéances sonne : les concessions de trente ans signées par de très nombreuses communes dans les années 90 arrivent à leur terme. Comme en Ile de France, Toulouse et ses 36 communes limitrophes doivent choisir à brève échéance qui assurera l’approvisionnement en eau et l’assainissement de quelques 750 000 habitants, qui consomment chaque année près de 50 millions de mètres cubes pour un budget qu'on peut estimer à environ 120 millions d'euros par an.