La ville d’Agde réutilise ses eaux usées traitées pour arroser son golf

Actuellement, la ville d’Agde utilise l’eau potable de son réseau public pour l’arrosage de son terrain de golf. L’eau provient du Syndicat Bas-Languedoc qui exploite la nappe alluviale de l’Hérault, reconnue comme étant en déficit quantitatif au SDAGE 2016-2021 et objet principal du Plan de Gestion de la Ressource en Eau (PGRE) en cours de réalisation par le Syndicat mixte du bassin du fleuve Hérault (SMBFH).

La commune d’Agde s’est saisie de l’opportunité de l’appel à projet lancé par l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse sur la réutilisation des eaux usées traitées afin de concrétiser son objectif de substitution de l’eau potable pour l’arrosage du golf et ainsi limiter les prélèvements sur la ressource en eau. Les besoins annuels du golf sont d’environ 300 000 m3/an.

La solution proposée, qui a fait l’objet au préalable d’études de définition technique, réglementaire et financière consiste à réutiliser les eaux traitées de la filière Bio Réacteur à membranes de la station d’épuration Agde-Vias (« Posidonia »), de type boues activées dont la capacité de traitement a été portée à près de 198 000 EH en 2013.