Des réseaux aux écosystèmes : mutation contemporaine des infrastructures urbaines de l’eau en France

En France aujourd’hui, la gestion de la pluie et des cours d’eau en milieu urbain est associée à un discours à teneur environnementale, qui insiste sur la triple nécessité de disposer d’espaces aquatiques en ville, d’en préserver les milieux ou de les restaurer. Or la naissance de la ville contemporaine, depuis le xixe siècle, s’est faite par l’assèchement du milieu urbain, dont l’eau de pluie et les cours d’eau ont été canalisés par des infrastructures en réseaux souvent souterraines. Cet article propose une analyse de ce changement de discours et de pratique, en parcourant les pensées techniques qui président à la gestion de l’eau en ville depuis le xixe siècle. Dans cette perspective, une attention particulière est portée à la période identifiée comme étant celle d’un tournant environnemental : celle qui couvre les années 1970 à aujourd’hui (2015).

Documents attachés

Informations supplémentaires
Type: 
article de périodique
Editeur: 
Tracés revue des sciences humaines
Date de création: 
04/12/2018
Date de publication du document: 
04/12/2018