Des microplastiques retrouvés jusque dans les nappes d'eau souterraines

Circulant à travers les anfractuosités de la roche, percolant dans la porosité des pierres calcaires, l’eau s’épure progressivement et finit par devenir potable... Du moins, en général.

Une partie de la charge polluante qu’elle charrie parvient en effet parfois à pénétrer les aquifères ; les nappes d’eau souterraines dans lesquelles nous puisons afin de faire jaillir notre précieuse eau potable. Traces de pesticides, nitrates d’origine agricole… La nature des contaminations connues était déjà variée, mais difficile jusqu’à présent d’imaginer que du plastique puisse un jour s’ajouter à la liste.

Et pourtant, c’est bel et bien ce que les chercheurs de l’Illinois Sustainable Technology Center ont découvert en analysant quelque 17 échantillons d’eau prélevée dans des puits et des sources de la région de la ville de St. Louis, et dans un aquifère de la région rurale du Nord-Ouest de l’Illinois.

Résultat, tous sauf un se sont révélés contaminés par des microparticules de plastique. Concentration la plus importante mesurée par les chercheurs : 15,2 particules par litre d’eau. Une valeur qui, d’après l’étude publiée par les scientifiques dans la revue Groundwater, ne peut pour l’instant que difficilement être interprétée.