Synthèse Technique - La politique européenne des énergies renouvelables a la lumière des objectifs de la DCE = Introduction to the renewable energy European policies in the light of the WFD

AgroParisTech / Melka L. - NOTE TECHNIQUE - 2010
Synthese Technique

Avec la prise en compte du changement climatique au niveau européen, on assiste à un bouleversement des politiques européennes sur l'énergie. Depuis 1997, la France et l'Europe favorisent l'essor des énergies renouvelables. En 2009, l'objectif européen est fixé à 20% d'énergie de source renouvelable d'ici à 2020. En parallèle, en 2000 pour l'Europe avec la Directive Cadre sur l'Eau et en 2006 pour la France avec la LEMA, les politiques sur la gestion de la qualité de l'eau et des milieux aquatiques se durcissent avec, pour 2015, un objectif de bon état écologique des masses d'eau. Récemment les difficultés d'une conciliation entre politique de l'énergie et politique de l'eau se posent et scientifiques et acteurs de l'eau s'interrogent. Le développement des biocarburants implique une intensification des pratiques agricoles. Cela nécessite une augmentation des intrants chimiques et donc une dégradation du bon état chimique des eaux ainsi qu'une augmentation des besoins d'eau, soit des prélèvements d'eau plus importants. Par ailleurs, l'hydroélectricité est responsable pour partie de la modification hydromorphologique des masses d'eau : obstacle à la migration des poissons, modification du régime des cours d'eau, rétention des sédiments, … Pour le cas de l'hydroélectricité, la conciliation se traduit par la prise en compte du potentiel hydroélectrique au sein des SAGEs, des projets afin d'améliorer les débits réservés, des réflexions sur une labellisation et des mesures financières, le développement local de mesures correctives et compensatrices et enfin l'analyse socio-économique via des Analyses Coût-Bénéfice pour parvenir a une plus grande objectivité dans les décisions publiques.

Accès au document

Métadonnées du document