Reminéralisation des petits captages d’eau potable : contribution à l’élimination de l’aluminium d’origine naturelle

Rougerie J. / Bordas F. / Buzier R. / et al. - ARTICLE DE PERIODIQUE - 2020

L’étude porte sur des petits captages de subsurface utilisés pour l’alimentation en eau potable (production < 10 m3/j) situés en moyenne montagne, sur l’ouest du Massif central français. Les eaux sont captées entre 1 et 3 m de profondeur dans les altérites. En raison du contexte géologique de socle, ces eaux sont très agressives (pH ≤ 5,5, conductivité électrique ≤ 62 μS/cm à 25 °C) et peuvent contenir naturellement des teneurs en aluminium dépassant la référence de qualité du Code de la santé publique français fixée à 200 μg/L (valeurs ponctuellement supérieures à 2000 μg/L). Dans ce contexte, des traitements simples à mettre en oeuvre et à exploiter tels que la neutralisation ou la reminéralisation par filtration sur calcaire terrestre ou maërl sont étudiés. Ces traitements sont adaptés à la correction de l’agressivité des eaux et, compte tenu de la faible solubilité de l’aluminium pour des pH proches de la neutralité, ils peuvent également contribuer à son élimination par précipitation et piégeage dans le massif filtrant. Cette étude montre que les pH atteints par l’eau traitée après neutralisation sur calcaire terrestre ou sur maërl sont trop élevés (pH ≥ 8) pour assurer une élimination suffisante de l’aluminium. La reminéralisation permet quant à elle d’éliminer la quasi-totalité de l’aluminium (84 à > 98 %) pour des pH de l’eau traitée compris entre 7,0 et 7,3, quel que soit le matériau filtrant utilisé. Le suivi du lavage d’un filtre montre qu’il se révèle efficace vis-à-vis de l’élimination de l’aluminium retenu dans le filtre, car il est faiblement lié au matériau filtrant, du fait de son piégeage majoritaire par précipitation. Une fréquence de lavage et/ou de regarnissage des filtres adaptée sera alors nécessaire pour limiter le risque de relargage d’aluminium dans les réseaux de distribution.

Accès au document

Métadonnées du document