Energy Water

Titre long: 
Mise en place d’un outil de « benchlearning » destinés à l’amélioration de l’efficience énergétique des procédés utilisant l’eau dans les industries manufacturières européennes
Pays: 
Belgique
Chypre
Espagne
France
Grèce
Irlande
Italie
Nom du client/bénéficiaire: 
Commission Européenne
Date de démarrage: 
février, 2016
Date d'achèvement: 
janvier, 2019
Financeur: 
Union Européenne
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
Castilla-Leon Institute of Technology-ITCL (ESP) - Leader Carbon Trust-CT (GBR) Socamex-Urbaser-SCMX (ESP) Cyprus Energy Agency-CEA (CYP) Clean Technology Center / Cork Institute of technology-CTC/CIT (IRL) Wings ICT Solutions –WINGS (GR) Water supply and sanitation technology Platform-WssTP (BEL) Smartfuture.EU-SM (ITA) Okavango-OK (FRA)
Descriptif du projet: 

En 2007, le Conseil Européen a adopté, pour 2020, d’ambitieux objectifs en matière d’énergie et de lutte contre le changement climatique : réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% ; faire passer la part des sources d’énergie renouvelable à 20% et atteindre 20% d’efficacité énergétique. Ces objectifs ont été réaffirmés dans la stratégie Europe 2020 (COM(2010)2020 final), mais les prévisions de 2010 indiquaient que ces objectifs ne seraient pas atteints en 2020. Afin de remédier à cette situation, la Commission a produit en 2012 la directive sur l’efficacité énergétique, qui est entrée en vigueur le 4 décembre de la même année.

Cette directive fournit une nouvelle structure juridique globale aux objectifs d’efficacité énergétique approuvés au niveau européen. Les Etats Membres doivent ainsi garantir un certain niveau d’économies d’énergie au niveau de l’utilisateur final pour la période 2014-2020 au moyen d’un mécanisme national d’obligations en matière d’efficacité énergétique  ou au moyen d’autres mesures de politique publique.

Tous les secteurs d’activités sont ainsi concernés, au niveau national, par le déploiement de plans d’économie d’énergie. En ce qui concerne les entreprises, de toutes les catégories et de tous les types, une démarche d’audits énergétiques doit être réalisée tous les 4 ans.

Dans ce contexte, le projet EnergyWater (GA n°696112) avait pour objectif de soutenir les entreprises européennes de toute taille et de tout secteur d'activité dans leurs projets de réduction de leur consommation énergétique liée à l'utilisation d'eaux de process: prélèvement, transport, utilisation, traitement et rejet. Pour cela, un outil gratuit a été développé "l'EMSA web-tool" permettant à toute entreprise de s'auto-évaluer en termes d'efficacité énergétique liée à l'utilisation d'eaux de process. Une fois leur efficacité énergétique calculée, les entreprises pouvaient se comparer à d'autres entreprises de capacité et d'activités comparables (grâce au module Benchmark de l'outil). Ensuite, des pistes d'amélioration leurs étaient suggérées et pour les entreprises désirant aller plus loin, une mise en relation était rendue possible via l'outil avec un réseau européen d'experts créé dans le cadre du projet : "The Energy Angels Network".

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Dans ce projet, l'OIEAu était partenaire et leader du Work Package dédié à la création du réseau européen d'Energy Angels.

Pour créer ce réseau, l'OIEau a réalisé une campagne de recrutement, développé des outils de communication et de formation : formation en présentiel et formation en distanciel (MOOC).

statut: 
terminé