Audit des deux chaines de déminéralisation en phase de production et de régénération

Pays: 
France
Précisions sur la localisation: 
RENAULT TRUCKS 14550 BLAINVILLE/ORNE
Nom du client/bénéficiaire: 
RENAULT TRUCKS
Date de démarrage: 
janvier, 2018
Date d'achèvement: 
février, 2018
Financeur: 
RENAULT TRUCKS
Descriptif du projet: 

− Assistance technique pour réaliser un audit (contrôles, mesures, etc..) des 2 chaines en phase de production et de régénération ;
− Optimisation de tous les réglages, dosages acide, soude, dilution, étalonnage des sondes, etc. ;
− Bilan de l’existant ;
− Rapport technique de l’intervention avec toutes les mesures et contrôles réalisés.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Phase 1 : Etude amont

Cette phase consistera à collecter les données cessaires à la prise de connaissance de linstallation et de son historique en termes de qualité deau produite, volumes produits, réactifs consommés … Les données cessaires à la réalisation de cette phase devront être fournies par Volvo s acceptation de loffre. Il sagit des données suivantes :

  • maille et matière des cartouches filtrantes ;
  • enregistrement des données (débit, pression, résistivité, volumes) des 2 chaînes sur 1 an.

Un contact sera pris avec l’ARS locale pour avoir un historique de la qualité de l’eau distribe et un rendez-vous téléphonique avec lexploitant Véolia sera également souhaitable. Les coordonnées du contact seront appréciées.

Un bilan des données jà fournies sera également fait. L’étude de ces données a pour but de connaître :

  • les capacités des résines (d’origine et actuelle) et de duire le temps théorique d’un cycle de production,
  • le comportement des 2 chaînes sur plusieurs mois, en termes de résistivité, bit, pression
  • l’évolution de la qualité de leau d’alimentation et la tendance à venir.

 

Phase 2 : Etude de site

Cette phase sera intégralement réalisée sur site, et consistera à réaliser les contrôles suivants :

  1. Bilan quantitatif et qualitatif sur les 2 chaînes de déminéralisation en phase de production
    • Contrôle de la qualité de l’eau tout le long de la chaîne de production (eau brute, eau filtrée, eau décationée, eau déminéralisée, eau stockée) pour les paramètres : turbidité, pH, temrature, conductivi, TH, TAC, sulfates, chlorures, fer, silice
    • Analyses complémentaires en laboratoire exrieur pour des paramètres non réalisables avec des méthodes de terrain (sodium, potassium, silice précise…). Le nombre de ces analyses sera limité : ne seront réalisées que celles qui seront jugées cessaires, ceci afin de limiter le ct
    • rification des débits, pressions aux différents points de contrôle
    • Contrôle de la qualité sur l’eau décationée et leau déminéralisée durant toute une phase de production
  1. Bilan quantitatif et qualitatif sur les 2 chaînes de déminéralisation en phase de régénération
    • rification des réactifs de régénération utilisés (densi, taux de dilution, débit, durée de chaque phase, pression…)
    • Contrôle de la qualité des éluats aux différentes phases de la régération (pH, conductivité, aspect…)
    • Contrôle de la qualité de leau produite à la remise en production et suivi de son évolution sur le cycle suivant
    • Calcul des taux de régénération, capacités des résines
  1. Bilan résines
    • Expertise des résines par un laboratoire exrieur (besoin de 500 ml de résines par échantillon (x4) : cf. Annexe
  1. Débriefing
    • À lissue des essais, un compte-rendu verbal des observations faites sera réalisé verbalement afin de mener les actions urgentes d’amélioration ou d’exploitation au plus t.

 

Phase 3 : Rapport de synthèse

Cette phase consiste en la rédaction dun rapport de syntse comprenant :

  • synthèse et analyse des résultats collectés et obtenus lors des phases 1 et 2
  • propositions damélioration du traitement à court terme
  • conseils de suivi et dexploitation de linstallation
  • propositions damélioration de la filre à moyen terme avec ordre de priorité Il sagira également de répondre à vos questions :
  • Impact d’un passage à une dureté à 35/40°contre environ 22/26 actuellement ;
  • Estimation de la capacité de production des chaines ;
  • Impact d’une [Cl2] à 0,4mg/L ;
  • Durée de vie des résines, capacité des chaines, etc. ….
  • Solutions pour augmenter la capacité des chaines avec de tels paramètres ;
  • Moyens techniques à mettre en place.
statut: 
terminé