AQUALIBRIUM

Pays: 
France
Précisions sur la localisation: 
15 pays membres de l'UE
Nom du client/bénéficiaire: 
Commission Européenne
Date de démarrage: 
février, 2002
Date d'achèvement: 
décembre, 2002
Financeur: 
Union Européenne
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
Imperial College, London (UK) Université catholique, Louvain (B) Vrije Universiteit, Amsterdam (NL)
Descriptif du projet: 

La notion de « partenariat public-privé » (PPP) a pris depuis quelques années une place importante dans les débats sur la gestion des services d’eau et d’assainissement. Un tel partenariat, souvent évoqué et promu pour ce qui concerne les pays en développement, constitue rarement un sujet d’étude dans les pays européens. Ce constat de carence fonde le projet Aqualibrium, soutenu dans le cadre du 5ème PCRD.

Compte tenu des différents modes de gestion et d’organisation de la distribution de l’eau potable et du traitement des eaux usées en Europe, le projet Aqualibrium se propose :

  • d’établir un état de l’art concernant le PPP dans les 15 Etats membres ;
  • d’identifier les tendances et les principaux éléments des débats aux échelles nationales et européenne.

Ce projet européen fournira à la Commission Européenne des éléments utiles pour la définition de ses politiques dans ce domaine.

En outre, un réseau d’experts européens sera constitué dans le cadre du projet; il a vocation à être pérennisé au-delà du projet en tant que lieu de débats, d’échanges et de consultations sur le sujet.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Le projet, d’une durée de 10 mois, se déroule de février à décembre 2002. Piloté par le centre de recherche berlinois Nexus, il associe l’Office International de l’Eau pour la France et l’IDOE, département de l’Université espagnole d’Alcala.

Il se déroule en deux phases principales :

  1. la collecte des informations et la rédaction des situations nationales ;
  2. l’organisation d’un workshop d’experts européens pour débattre des résultats de la phase 1.

Un rapport final compilant les résultats intermédiaires et intégrant les analyses issues du workshop sera produit et présenté à la Commission.

En phase 1, chaque partenaire est chargé de l’étude de 5 cas nationaux (son pays + 4 autres). Il s’associera pour cela avec 4 sous-contractants qui étudieront chacun leur situation nationale. Le produit principal de cette phase sera constitué de rapports nationaux, qui intégreront une présentation et une étude du sujet dans chaque pays. Pour enrichir cet aspect, les travaux intégreront la réalisation de 20 interviews d’experts nationaux provenant d’horizons divers (distributeurs, collectivités, consommateurs, etc.). Afin d’assurer l’homogénéité du déroulement et des résultats, une méthodologie commune a été élaborée par les partenaires et diffusée à tous les sous-contractants. Dans le cadre de ce guide méthodologique, une certaine latitude leur est toutefois accordée, afin de tenir compte au mieux des spécificités nationales.

Le workshop organisé en phase 2 permettra de débattre des enseignements issus des rapports nationaux, mais aussi, au-delà de toute considération nationale, de consulter des experts européens sur leur perception du PPP : réalité, contenu, aspects positifs et négatifs, perspectives, etc.

Dès la phase 1, un réseau d’experts, plus large que le groupe participant au workshop final, sera identifié. Il sera destinataire d’une newsletter tout au long du projet. Il est souhaité que les échanges ainsi créés se poursuivent au-delà du projet.

Produits réalisés : 15 rapports nationaux, un rapport final, une newsletter, un site web

Contact: 
statut: 
terminé