Appui institutionnel à la gestion intégrée des ressources en eau en Equateur - Phase 3

Titre long: 
Appui institutionnel à la gestion intégrée des ressources en eau en Equateur - Phase 3
Pays: 
Équateur
Précisions sur la localisation: 
Le projet s'applique à l'Unité de Planification Hydrographique Locale (UPHL) de Portoviejo, bassin pilote, avec consolidation sur la Démarcation Hydrographique (DH) de Manabí d'une part (UPHL Chone et Jipijapa en priorité), et d'autre part, au niveau d'une UPHL dans les 8 autres Démarcations hydrographiques du pays: soit 8 UPHL supplémentaires à définir selon les priorités du Ministère de l'Environnement et de l'Eau -MAA- (ex-Secrétariat National de l'Eau, fusioné le 4 mars 2020 avec le Ministère de l'Environnement).
Nom du client/bénéficiaire: 
Ministère de l’Environnement et de l’Eau (ex-Secrétariat National de l'Eau - SENAGUA, fusionné le 4 mars 2020 avec le Ministère de l’Environnement – MAE)
Date de démarrage: 
juin, 2019
Date d'achèvement: 
novembre, 2023
Financeur: 
Agence de l'eau Adour-Garonne - AEAG
Descriptif du projet: 

Ce projet de coopération institutionnelle entre l’Office International de l’Eau et le Secrétariat National de l’Eau (SENAGUA) équatorien est financé par l’Agence de l’eau Adour-Garonne.

La logique de GIRE s'applique en Équateur depuis la Loi sur l'Eau de 2014, aussi le projet a permis de promouvoir l'application des dispositions de la Loi en matière de gouvernance participative et de planification hydrique.

Les composantes principales du projet sont les suivantes:

1 - Participation: accompagner l’Autorité rectrice de l’Eau pour la conformation et l’activation des conseils de bassin,pour assurer une gestion participative et durable des ressources en eau.
En Equateur, les  conseils de bassin du Rio Portoviejo sont composés des associations d’usagers de l’eau (eau potable et assainissement, d’irrigation : Juntas de agua potable y saneamiento, Juntas de Riego), des représentants du secteur privé, des représentants des collectivités territoriales (Gobiernos Autonomos Decentralizados parroquiales, municipales y provincial), des représentants des services déconcentrés de l’Etat pertinents, et de la société civile.  

2 - Planification: Elaborer un plan de protection, conservation et récupération de l’environnement en général et des ressources en eau en particulier, en intégrant la dimension d'adaptation au changement climatique

3- Financement: Développer des outils de planification adaptés et les mécanismes financiers pérennes correspondants, pour la gestion durable des ressources en eau par bassin

4- Systèmes d'Information: accompagner le développement  des systèmes d’information (SI) pour la gestion intégrée des ressources en eau 

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

L’OIEau intervient en appui aux agents de la SENAGUA à l’échelle nationale et déconcentrée - DH Manabí principalement -, ainsi qu’aux membres du Conseil de bassin du Rio Portoviejo - bassin pilote- pour l’élaboration du premier plan de gestion par bassin de la DH Manabí. Dans un premier temps, les efforts se sont concentrés sur l’élaboration de l’état des lieux du bassin du Rio Portoviejo. Le diagnostic participatif a ensuite été construit progressivement avec les conseillers du bassin (mandats 2015-2017, 2017-2019 et 2019-2021). En lien avec l’association des collectivités territoriales (AME), le programme de mesures du Rio Portoviejo et les perspectives de financement de ses activités sont en construction, ainsi que la coordination des mesures et instruments de planification des municipalités (PDOT).

Le MAA a souhaité capitaliser l’expérience pilote du bassin du Rio Portoviejo sur l’ensemble des sous-bassins de la DH Manabí. L'OIEau propose ainsi des mécanismes et outils méthodologiques permettant une réplication adaptée du pilote sur les autres territoires priorisés par le MAA.

De façon complémentaire, l'OIEau intervient au niveau central du MAA, en appui à l'élaboration d’une proposition de Fonds d'eau national (FNA), pour une synergie avec les fonds d'eau régionaux ainsi que les activités des conseils de bassins.

Les actions de planification pour la GIRE (notamment pour la réalisation d'un diagnostic des bassins) s’accompagnent d’un appui à la gestion intégrée des données produites par les acteurs de niveau local, et à l’optimisation du Système d’Informations sur l’Eau du MAA, dénommé Registre Public de l’Eau (RPA). Ceci est mis en œuvre grâce à un renforcement de l’interopérabilité avec les systèmes d’information des entités rattachées au MAA. L'OIEau participe notamment au développement d'un module du RPA. Le module est destiné à faciliter l’accès, le partage et la valorisation des données et informations nécessaires à la GIRE, pour faciliter la prise de décisions des conseillers de bassins.

statut: 
en cours