Synthèse - L’utilisation des membranes en assainissement = Membrane Technology for Wastewater Treatment

Garcia Gómez P. / AgroParisTech - NOTE TECHNIQUE - 2016
<p>En Europe et dans de nombreux pays à travers le monde, le problème du stress hydrique n'a cessé de croître au cours des dernières décennies, à la fois en termes de pénurie d'eau et de détérioration de la qualité. En réponse à ce problème, il y a eu un intérêt croissant au cours des dernières années pour le développement et l'amélioration des technologies de traitement des eaux usées afin de respecter les limites de rejet de plus en plus contraignantes ou d'ajuster la qualité de l'eau pour les pratiques de réutilisation ou de recyclage des eaux usées. Dans ce contexte, les technologies membranaires jouent un rôle décisif en assurant une eau de qualité et sont toujours plus concurrentielles par rapport aux traitements conventionnels. Non seulement les opérations unitaires qui comprennent la microfiltration (MF), l’ultrafiltration (UF), la nanofiltration (NF) et l'osmose inverse (OI), mais aussi le couplage avec d’autres opérations unitaires, comme la combinaison des procédés biologiques avec filtration sur membrane (BRM et anBRM) ou les procédés d’oxydation avancée, sont de plus en plus utilisées pour le traitement des eaux usées urbaines et industrielles. Le but de cette synthèse est de présenter l'état de l’art des technologies de membrane en fonction du type d'eau à traiter ainsi que leur avenir dans le traitement des eaux usées.</p>

Métadonnées du document