EVALUATION DE LA CONTRIBUTION DES INDIVIDUS ISSUS DE REPRODUCTION NATURELLE AUX EFFECTIFS DE SAUMONS ATLANTIQUES ACCOMPLISSANT LEUR MIGRATION ANADROME SUR L'AXE DORDOGNE - (ASSIGNATION PARENTALE, RAPPORT DESCRIPTIF ANNEE 2008)

Cette étude a débuté en 2008 et selon les prévisions pour une durée de 6 ans. Durant les trois premières années, des échantillons de tissus ont été prélevés sur tous les géniteurs utilisés lors des reproductions artificielles sur les sites Migado. Ainsi, l'empreinte génétique de tous les poissons ayant permis de produire les oeufs, tacons et smolts durant trois années de déversement, a été identifiée. De 2010 à 2015, des saumons adultes choisisis au hasard se verront amputer de cellules épithéliales et d'écailles, avant de poursuivre leur migration. Ceci dans l'objectif de réaliser les tests d'assignation parentale, de connaitre l'origine du saumon et son âge. Les résultats ont été disponibles en 2011. Conclusion. FIGURES ; TABLEAUX

Accès au document

Métadonnées du document