Synthèse Technique - LES INDICATEURS DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU A L'ECHELLE DU BASSIN VERSANT : DEFINITION, CONSTRUCTION ET CHAMPS D'APPLICATION = INTEGRATED WATER RESOURCES MANAGEMENT INDICATORS AT THE CATCHMENT SCALE ...

ENGREF / LACOUR F. - NOTE TECHNIQUE - 2007

En 1992, le Sommet de la Terre de Rio et le chapitre 18 de l’Agenda 21 définirent la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) comme principe de gestion privilégiée de l’eau à l’échelle du bassin versant. La politique de GIRE adoptée en constitue la base et les gestionnaires doivent alors évaluer, échanger et communiquer sur son efficacité. Pour cela, les indicateurs ciblent et condensent des informations et données sur des questions complexes de gestion, de suivi et de communication, afin d’aider leurs prises de décision. Ils doivent refléter au mieux les caractéristiques du bassin et peuvent mettre en relation les domaines économique, sociopolitique et biophysique (disponibilité et qualité de l’eau, part des usages, etc.). Il est alors recommandé d’utiliser un cadre de détermination tel que le cadre PER, DPSIR, ou d’autres prédéfinis. Des indices combinant diverses variables peuvent aussi être mis en oeuvre. Cependant, chaque série d’indicateurs reste propre à sa politique de bassin et il ne semble exister d’indicateurs universels, leur interprétation devant être précautionneuse. Ils constituent un enjeu prépondérant et un objectif réel pour les organismes de bassin, notamment transfrontaliers. Ainsi, même si les travaux restent à l’heure actuelle fragmentaires et tributaires de la mise en oeuvre de la GIRE sur le terrain, des initiatives importantes ont été amorcées à l’échelle de grands ensembles hydrographiques dans plusieurs régions du monde (pays industrialisés et en développement).

Accès au document

Métadonnées du document