Limiter la formation des sous-produits de désinfection. Le cas des bromates et des trihalométhanes dans les eaux destinées à la consommation humaine

Courcier J. P. / Decerle D. / Jédor B. - ARTICLE DE PERIODIQUE - 2014

La désinfection de l’eau, qui permet d’éliminer les micro-organismes pathogènes présents et de préserver la qualité microbiologique de celle-ci jusqu’au robinet du consommateur, entraîne toutefois la formation de sous-produits de désinfection (SPD). À ce jour, les études réalisées ont permis de recenser plus de 600 SPD. En France, les trihalométhanes (THM) et les bromates, qui sont réglementés et régulièrement analysés, sont les deux principaux SPD habituellement rencontrés dans les eaux produites et distribuées. Ces paramètres sont générés lors des étapes de désinfection par réaction entre des précurseurs naturellement présents dans l’eau et les oxydants utilisés. Ce document a pour vocation de permettre aux exploitants d’identifier les étapes de traitement clés et les actions à réaliser qui permettront de réduire la formation de ces SPD afin de limiter leurs concentrations dans les eaux distribuées. L’objectif étant de limiter par la même occasion les autres sous-produits de désinfection potentiellement formés, qui ne sont pas réglementés aujourd’hui.

Accès au document

Métadonnées du document