Bulletin national de situation hydrologique du 17 juin 2013

Mai 2013 se place au 4ème rang des mois de mai les plus pluvieux derrière 1981, 1983 et 1984, et ce depuis 1959, au 2nd rang des mois de mai les plus froids pour les températures maximales, et bat des records de faible ensoleillement sur plus de la moitié du pays. Les précipitations ont été très abondantes sur la quasi-totalité du pays en particulier sur le sud de l'Aquitaine et sur la moitié est, où l'excédent a souvent dépassé deux fois la normale. Les cumuls sont déficitaires sur l'extrême nord, la pointe bretonne et le littoral languedocien. Ainsi, globalement sur la France, la pluviométrie est supérieure de 50 % à la normale. Suite à une forte baisse des températures en seconde partie de mois et à de nouvelles chutes de neige au-dessus de 1000 mètres fin mai, le manteau neigeux reste conséquent sur le massif alpin et exceptionnellement abondant sur les Pyrénées centrales. Comme pour le mois précédent, les nappes affichent en très grande majorité (89%) un niveau normal à supérieur à la normale et la période de bascule vers une baisse des niveaux n'a toujours pas été observée. De la même façon, la quasi totalité des cours d'eau (90%) affiche un débit moyen égal ou supérieur au débit moyen mensuel. 18 cartes et 2 figures illustrent ce document.

Accès au document

Métadonnées du document