Approche fédérée de la méthodologie des plans de gestion de sécurité sanitaire en Belgique et sa déclinaison en France : l'exemple de Chartres Métropole

Bordeau F. / Peigner P. / Delloye F. / et al. - ARTICLE DE PERIODIQUE - 2017

Les annexes II et III de la directive 98/83/CE relatives à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine modifiées le 6 octobre 2015 introduisent la possibilité de déroger aux programmes de contrôle mis en place au sein du pays membre tout en renforçant l’approche de la gestion des risques. Le secteur de l’eau belge a anticipé ces modifications, dès avril 2012, en harmonisant les critères d’évaluations des risques sanitaires du nord au sud du pays. L’engagement de la France s’est renforcé dans la mise en oeuvre des plans de gestion de sécurité sanitaire depuis celle, en 2016, du 3e plan national santé environnement. Dans le but d’un échange de bon procédé, Chartres Métropole Eau (CmEau) et la Société wallonne des eaux (SWDE) ont partagé leur point de vue de cette approche des risques. (Résumé d'éditeur)

Accès au document

Métadonnées du document