Manuel des Systèmes d'information sur l'eau

Titre long: 
Manuel des Systèmes d'information sur l'eau
Pays: 
Australie
Chili
Chine
Cuba
Équateur
France
Kazakhstan
Kirghizistan
Laos
Mexique
Précisions sur la localisation: 
Global
Nom du client/bénéficiaire: 
RIOB
Date de démarrage: 
août, 2017
Date d'achèvement: 
septembre, 2018
Financeur: 
AFB
Nom des consultants associés/partenaires éventuels: 
UNESCO-IHP/WMO/WWDI
Descriptif du projet: 

Les défis liés à la gestion des ressources en eau ne vont faire que s'accentuer de part l'évolution des conditions climatiques, démographiques et socio-économiques. La croissance des pressions va notamment être susceptible de déclencher des conflits entre usages (irrigation, boisson, industrie, hydroélectricité, etc.) ainsi qu'entre régions et/ou pays. En outre, les inondations et périodes de sécheresses vont continuer à dévaster de nombreuses régions du monde, avec une menace croissante pour les écosystèmes aquatiques.
Que ce soit au niveau des bassins versants, au niveau national ou transfrontalier, l'organisation d'un accès facile aux données et informations sur l’état et l’évolution des ressources en eau et des usages constitue l’une des clés de la réussite de la mise en œuvre de la politique de l’eau.
Les gestionnaires des ressources en eau doivent pouvoir se procurer des informations fiables, actualisées et pertinentes pour leurs activités liées à la réglementation, à la planification, à l'adaptation au changement climatique, à la gestion des risques et à l'information du public.
Malheureusement, les données et informations nécessaires sont généralement fragmentées / incomplètes / dispersées et hétérogènes, et leur accès est souvent difficile à organiser  ( multiplicité des producteurs de données, incohérence des données et des informations, ...).
De ce fait, le capital en données régulièrement générées par les différents acteurs est sous-utilisé et les capacités de production des informations requises pour une mise en œuvre efficace de la politique de l'eau sont souvent limitées.
Cela peut avoir des effets économiques négatifs importants dans la mesure où certaines décisions de planification importantes peuvent être prises avec des données et des informations partielles, insuffisantes et peu précises. Toutefois, cette situation peut être amélioré avec un minimum de volonté politique et un plan d'action ad hoc visant, dans un premier temps, à rationaliser l'accés aux informations existantes, à combler les lacunes les plus importantes en matière de collecte de données, et à en faciliter l'accès aux données et leur transformation en information utiles aux prises de décision.
Ce manuel a pour objectif de fournir aux décideurs des indications stratégiques pour une gestion efficace des données sur l’eau, ainsi que toute organisation souhaitant développer ses capacités en matière de production, d’accès, de traitement et de bonne utilisation des données et informations relatives à l’eau nécessaires à la mise en œuvre. une politique de gestion intégrée des ressources en eau.

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Coordination de la production du manuel en partenariat avec des représentants du RIOB, de l'UNESCO, de l'OMM, du Bureau de météorologie / WWDI et de l'OIEau.

Il comprend de nombreuses études de cas fournies par les co-auteurs et  par les partenaires des réseaux du RIOB.

Le chapitre II souligne l’importance de la gestion des données sur l'eau et donne des recommandations générales pour éviter les erreurs courantes lors de la mise en place de systèmes d’information.

Le chapitre III décrit les cinq composantes de base à prendre en compte lors de l'organisation de systèmes d'information sur l'eau:

  • L’organisation de la gouvernance des données sur l'eau ;
  • Les processus de production des données ;
  • Les procédures de gestion intégrée des données requièrent d’organiser l'échange de données comparables produites par diverses institutions / organisations et de développer l'interopérabilité entre les systèmes d'information des institutions gérant les données ;
  • Le traitement des données pour transformer les jeux de données disponibles en informations utiles pour aider à la prise de décisions et répondre aux besoins des différents secteurs publics ciblés ;
  • La diffusion des outils et des procédures de traitement de l'information qui facilitent la diffusion de l'information.

Le chapitre IV présente les principes généraux et des études de cas de mise en œuvre des Systèmes d'Information sur l'Eau (SIE) dans divers domaines du secteur de l’eau, tels que:

  1. La GIRE et la planification au niveau du bassin et au niveau national ;
  2. L’adaptation au changement climatique ;
  3. La gestion des inondations et des périodes de sécheresses ;
  4. La protection des écosystèmes ;
  5. les actions de gestion sectorielles (eau potable, irrigation, etc.) ;
  6. Le rapportage (ODD, DCE, etc.) ;
  7. La gestion des bassins transfrontaliers.

Enfin, la conclusion met en exergue certaines perspectives de développement et d'innovation dans ce secteur au cours des prochaines années.

Le manuel est disponible à l'adresse:  https://www.riob.org/pub/HandBook-SIE-fr/

statut: 
terminé