Améliorer le diagnostic des polluants organiques environnementaux : mise en œuvre d’approches d’analyses non-ciblées

Date(s): 
Mardi, février 6, 2018
Lieu de l'événement: 
Paris

La surveillance des différents milieux biologiques, alimentaires et environnementaux est essentielle pour pouvoir estimer leur degré d’exposition aux contaminants.
Pour les polluants organiques, l’émergence des méthodologies d’analyses physico-chimiques non ciblées permet d’envisager une évolution des stratégies de surveillance.
Pour les polluants organiques, les améliorations technologiques, et notamment l’émergence d’appareils de spectrométrie de masse à haute résolution, permettent d’envisager une évolution des stratégies de surveillance, avec la mise en place de méthodologies d’analyses non-ciblées.
Ces approches sont cependant complexes à mettre en œuvre car elles visent à refléter l’ensemble de la diversité des contaminants présents dans ces milieux. Elles doivent s’assurer que, sur la totalité de la chaîne analytique, de l’échantillonnage au traitement de données, le niveau de pertes d’information est minimal.

Pour répondre à ces enjeux, l'institut organise un colloque mardi 6 février 2018 de 9h00 à 17h00. Il abordera les différents aspects liés au domaine des analyses non-ciblées :

  • Stratégies analytiques et leurs applications ;
  • Gestion et traitement de la donnée ;
  • Lien avec les effets toxicologiques ;
  • Stockage des données et analyse rétrospective ;
  • Apport et positionnement par rapport à une analyse ciblée.