LE SOUTIEN D'ETIAGE A PARTIR DES RETENUES HYDROELECTRIQUES EDF EN ADOUR-GARONNE : BILAN ET PERSPECTIVES

En 1991, l'Agence de l'eau Adour-Garonne et EDF ont mis en place un partenariat en signant une convention portant sur la contribution technique et financière d'EDF à l'amélioration des ressources en eau du bassin Adour-Garonne. Dans ce cadre, des conventions de soutien d'étiage ont été conclues pour les grands axes du bassin et de nombreuses études ont été réalisées en partenariat sur ce thème. Cette étude se compose de sept parties pincipales. Les trois premières parties retracent le contexte historique en forte évolution, dans les années 1980 et la naissance du Programme décennal de développement de la ressource en eau (PDRE). La montée en puissance de l'hydroélectricité dans le dispositif. Les soutiens d'étiage par les barrages d'EDF en Adour-Garonne et la signature des conventions de partenariat EDF-Agence. Autres exemples de répartition des eaux : le cas de la Durance et du Verdon ; le décret Neste. Les objectifs du SDAGE et l'efficience du soutien d'étiage pour les grands cours d'eau du bassin. Les contraintes de l'exploitant hydroélectrique. Les aspects économiques : les coûts du soutien d'étiage. Synthèse et conclusions. TABLEAUX ; CARTES ; PHOTOS

Accès au document

Métadonnées du document