Synthèse - Les modes de gestion des périmètres d’irrigation en métropole et dans les DROM (Guadeloupe, Réunion, Martinique) = Management of Collective Irrigation Areas in mainland France and overseas territories (Guadeloupe, Martinique, La Réunion)

Lebouvier E. / AgroParisTech - NOTE TECHNIQUE - 2016

Les périmètres d'irrigation rassemblant différents irrigants autour d'un même réseau collectif assurent l'alimentation exclusive de 280 000 hectares selon le recensement agricole de 2010. Les modes de gestion des périmètres d'irrigation représentent un véritable enjeu car l'irrigation est centrale pour la sécurité alimentaire, mais aussi pour les milieux aquatiques au vu des prélèvements importants qu'elle implique. Ceci est d'autant plus vrai dans les zones soumises à de fortes pressions quantitatives. La gestion des périmètres d'irrigation implique différents acteurs depuis la définition des droits d'eau jusqu'à l'acheminant de l'eau à la parcelle, en passant par l'entretien des infrastructures. Ces modes de gestion sont le fruit de l'histoire de leur territoire, de ses spécificités géoclimatiques et socio-économiques mais aussi des interactions locales entre acteurs et de l'évolution du cadre réglementaire et administratif. Ceci explique la multiplicité des modes de gestion existant sur le territoire métropolitain mais aussi dans les DROM ayant des périmètres d'irrigation significatifs (Guadeloupe, Martinique, Réunion). Aussi variées que puissent être les institutions de gestion collective des périmètres d'irrigation, elles sont soumises à de nouveaux enjeux communs (urbanisation, changement climatique et pressions, baisse des moyens et des investissements) les poussant à s'adapter.

Accès au document

Métadonnées du document