Les aspects économiques

Le prix de l'eau

L’eau potable provient de trois sources d’approvisionnement principales : l’eau de source, l’eau du réseau, l’eau en bouteille. Depuis peu, on assiste à une évolution de la consommation d’eau. Le prix de l’eau doit être fixé de manière à recouvrir les coûts des services de l’eau, et d’autre part à inciter les usagers à une meilleure utilisation de la ressource. De véritables enjeux se nouent aujourd’hui autour du prix de l’eau et du droit à l’eau. La loi sur l’eau du 30 décembre 2006 précise que toute facture d’eau doit comprendre : - un montant calculé en fonction du volume réellement consommé par l’abonné, - et, éventuellement, un montant calculé indépendamment de ce volume en fonction des charges fixes du service et des caractéristiques du branchement. Cette rubrique détaille tous ces aspects et propose également une facture d’eau type.

Le financement de la politique de l'eau

Depuis la loi du 16 décembre 1964, les principes de la gestion de la ressource en eau par bassin hydrographique ont été posés sur la base de ce qu’on appelle la solidarité « amont-aval ». Cette loi a mis en place la coordination technique, administrative et financière, mais aussi la concertation entre tous les usagers de l’eau. De plus, elle a adopté le principe pollueur-payeur comme principe de base à l’élaboration de toute politique. Cette rubrique détaille les outils économiques utilisés par les Agences de l’Eau.