Qui sont les ménages en impayés d'eau ?

Caractérisation des profils socio-économiques, des dettes et des consommations d’eau des ménages pauvres d’un service d’eau péri-urbain

La prise en compte du critère social dans les politiques locales d’accès à l’eau est une démarche récente qui fait l’objet d’expérimentations par une cinquantaine de collectivités locales dans le cadre de loi Brottes d’avril 2013. L’une des premières questions que pose aux acteurs la construction de ces dispositifs est celle des critères de ciblage des ménages bénéficiaires de ces nouvelles mesures sociales. Le croisement de l’information contenue dans la base d’abonnés des services publics d’eau avec les descripteurs socio-économiques des ménages détenus par les acteurs des politiques sociales permet de rendre compte d’une réalité sociale de l’accès à l’eau très souvent méconnue des services et de produire une connaissance nouvelle pour objectiver le ciblage des populations. Une analyse d’impayés d’eau domestiques croisée avec cette information sociale a été menée dans ce sens sur un territoire semi-urbain sur une période de 6,5 années. Elle met en évidence les caractéristiques socio-économiques des ménages pauvres en situation d’impayé dont le niveau de criticité de la dette d’eau, les consommations d’eau, et les difficultés rencontrées pour régler leurs factures sont comparés avec la situation des autres ménages non pauvres ou pauvres, concernés ou pas par des impayés. Pour des raisons de confidentialité, le territoire étudié n’est pas cité.