Nouvelle méthode d'élimination des microplastiques

La méthode de professeur Drogui, permet de détruire les microplastiques à la source avec d'impressionnants courts délais.

En fait, il s’agit de faire passer un courant électrique dans l’eau polluée. D'abord, cela permet d'oxyder les microplastiques sur la surface des électrodes par où sort le courant électrique. Puis, il y a la possibilité que le courant électrique génère des substances oxydantes s'attaquant chimiquement aux plastiques. Pour le moment, seule de l'eau artificiellement polluée a été testée, mais les résultats sont prometteurs et ont d'ailleurs fait le tour du monde : en seulement une heure, 58 % des microplastiques ont pu être éliminés par cette méthode et 89 % en six heures.