Secrétariat Technique du Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau (SANDRE)

Titre long: 
Secrétariat Technique du Service d’Administration Nationale des Données et Référentiels sur l’Eau (SANDRE) pour le Système d’Information sur l’Eau (SIE)
Pays: 
France
Date de démarrage: 
janvier, 1993
Financeur: 
Agence Française pour la Biodiversité, Office International de l'Eau
Descriptif du projet: 

Le SANDRE a pour mission, d'établir et de mettre à disposition le référentiel des données sur l'eau du SIE. Ce référentiel, composé de spécifications techniques et de listes de codes libres d'utilisation, décrit les modalités d'échange des données sur l'eau à l'échelle de la France. D'un point de vue informatique, le SANDRE garantit l'interopérabilité des systèmes d'information relatifs à l'eau.

 

Le Schéma National des Données sur l'Eau (SNDE), complété par des documents techniques dont ceux du SANDRE, doit être respecté par tous ses contributeurs du SIE, conformément au décret no 2009-1543 du 11 décembre 2009. L'État prescrit les éléments du référentiel des données qui doivent être employés pour l'application de la réglementation, et les conditions de leur emploi.

Le SANDRE est organisé en un réseau d'organismes contributeurs au SIE qui apportent leur connaissance métier, participent à l'administration du référentiel et veillent à la cohérence de l'ensemble. Le SANDRE comporte des administrateurs de données au sein des organismes contributeurs du SIE. Piloté par l'Agence Française pour la Biodiversité (AFB), ce réseau s'appuie sur le Secrétariat Technique SANDRE assuré par l'Office International de l'Eau (OIEau) qui anime, élabore et met à disposition le référentiel depuis son origine.

Le référentiel SANDRE est l'ensemble des documents de spécification, des jeux de données de référence et des services diffusés librement à savoir :

  • des dictionnaires de données : Ils existent généralement en 2 tomes. Le premier intitulé "Présentation générale des données" explique les pratiques et les principes de fonctionnement d'un domaine particulier de l'eau. Le second nommé "Dictionnaire" décrit,  d'un point de vue informatique, les données présentées dans le tome 1.  

  • des scénarios d'échanges : Ils définissent le format et les règles d'échange de certaines données décrites au sein des dictionnaires de données,

  • les documents d'administration des référentiels : Ils définissent le périmètre et les règles organisationnelles et techniques des données de référence,

  • des données de référence : Il s'agit des données élémentaires du monde de l'eau comme le code de la masse d'eau, son nom, sa localisation...

  • des services d'assistance : Ils aident à l'utilisation des prescriptions Sandre par l'attribution de labels de conformité, par le suivi de l'évolution des documents et données dans le temps...

Descriptif des services rendus par l'OIEau: 

Le Secrétariat Technique du SANDRE est assuré par l'Office International de l'Eau (OIEau) qui anime, élabore et met à disposition le référentiel depuis son origine. L’OIEau organise et anime le SANDRE en :

  • rassemblant les groupes d’experts,

  • élaborent avec eux les descriptions de données,

  • spécifient les dictionnaires de données veillant à la mise à jour de l’ensemble des référentiels, 

  • animant les travaux pour la dématérialisation des échanges de données, comme ceux qui impliquent des centaines de laboratoire d’analyses (EDILABO), et elles spécifient les formats techniques,

  • formant les producteurs de données et les utilisateurs du Sandre.

statut: 
terminé