Joseph PRONOST, nouveau Directeur du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME) à l’Office International de l’Eau

Joseph PRONOST, 49 ans, diplômé de l’Université de Limoges, a été nommé Directeur du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau – CNFME, par le dernier Conseil d’Administration de l’Office International de l’Eau - OIEau - du 28 Mai 2013.

Il succède à Monsieur Dominique PREUX qui exerçait cette fonction depuis 2002 et qui a fait valoir ses droits à la retraite.

Monsieur Pronost a débuté ses activités professionnelles au Centre de Recherche du groupe papetier Kaysersberg, en tant qu’Ingénieur Recherche et Développement en charge de l’appui technique aux procédés de traitement des eaux des usines de ce groupe.

Il a exercé ensuite des fonctions d’Ingénieur d’Etudes chez SAFEGE pour la maîtrise d’œuvre d’unités de production d’eau potable, de réseaux d’assainissement et de traitement d’eaux résiduaires urbaines et industrielles.

En 1993, il a rejoint, à Limoges, le Centre National de Formations aux Métiers de l’Eau (CNFME) de l’Office International de l’Eau, en tant que Chargé de Formations et d’Etudes. Par la suite, l’évolution de ses responsabilités l’a amené à exercer les fonctions de Responsable de la Qualité, puis du Développement et de l’International du CNFME.

L’Office International de l’Eau est une association sans but lucratif, déclarée d’Utilité Publique, qui gère notamment, en France, les deux établissements de Limoges et La Souterraine du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME).

L’OIEau est le pivot de la formation professionnelle continue du secteur de l’eau en France : En 2012, il a accueilli plus de 7.000 stagiaires.

Pour 2013, le CNFME propose au total plus de 300 thèmes de stages, répartis sur plus de 500 sessions de formation professionnelle continue tout au long de l’année dans un catalogue qui recouvre toutes les thématiques nécessaires aux services de l’eau.

L’Office, outre une équipe permanente de 32 formateurs expérimentés, épaulés par des experts conférenciers pour des domaines très spécialisés, offre un équipement exceptionnel de plateformes pédagogiques, reproduisant les conditions exactes de travail des stagiaires et spécialement conçues pour la formation technologique aux métiers de l’eau, constituant un ensemble unique en Europe à cette échelle.

Dans le cadre de la coopération internationale, l’Office accueille des stagiaires étrangers ou organise des formations dans les pays qui le demandent, mais surtout il apporte son appui à des organismes de formation homologues pour qu’ils développent eux-mêmes des compétences locales efficaces dans le cadre d’une relation permanente fondée sur un réel partenariat.

L’OIEau peut alors intervenir pour l’ingénierie de création ou de renforcement de centres de formation locaux ou régionaux aux métiers de l’eau, pour la formation de formateurs et pour fourniture d’une documentation pédagogique adaptée aux besoins spécifiques de chaque pays.

L’Office International de l’Eau est ainsi déjà intervenu ou continue d’intervenir depuis plus de 20 ans maintenant dans des Pays, comme l’Arabie Saoudite, le Kenya, le Maroc, le Nigéria, la Tunisie, la République Démocratique du Congo par exemple, pour renforcer des établissements spécialisés préexistants, mais aussi en Afrique du Sud, en Algérie, au Brésil, au Laos, au Liban, en Lybie, au Mexique, en Palestine, en Pologne, en Roumanie, en Haïti ou au Viet Nam, pour étudier et appuyer la création de nouveaux centres de formation s’inspirant de ses propres principes pédagogiques.

Ces centres associés forment maintenant chaque année plusieurs milliers de professionnels de tous les niveaux dans leur pays respectif.

Fichier: