Vietnam : Projet pilote Dong Nai - la GIRE sur les rails !

01/01/2011 - 01:00

(Les nouvelles N° 21 - janvier 2011)

C’est au Ministère des Ressources Naturelles et de l’Environnement Vietnamien (MONRE), créé en 2002, qu’a été confiée l’application du décret 120 paru en décembre 2008 pour le développement d’une politique de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) au Vietnam.



En application des accords Franco-Vietnamien dans le domaine de l’eau, le projet de Bassin Pilote du Dong Nai vise à apporter au MONRE :

  - Un appui institutionnel national, financé par les Agences de l’Eau Loire-Bretagne et Seine-Normandie (400.000 €), mis en oeuvre par l’OIEau avec l’expertise des Agences de l’Eau françaises.

  - Une aide à l’élaboration du Plan de Gestion du Dong Nai et du monitoring des eaux de surface, financée par le Ministère français de l’Economie des Finances et de l’Emploi (800.000 €). Celle-ci est mise en oeuvre par SCE (Plan de Gestion Pilote) et Asconit Consultants (monitoring).

L’année 2010 aura permis de mettre sur les rails les principales actions prévues :

  • Un plan de formation-coaching des équi pes nationales en charge de la coordination de la préparation des Plans de Gestion. Un premier atelier sur la GIRE a été suivi d’ateliers sectoriels destinés aux responsables des politiques sectorielles (agriculture, régulation du régime des eaux et de l’hydroélectricité, industrie et gestion des services d’eau domestique).
  • Un diagnostic des données sur l’eau existantes sur le Bassin du Dong Nai dans les différentes Institutions nationales et régionales, avec l’élaboration d’un catalogue des sources de données partagées (base de métadonnées).
  • Une évaluation générale des moyens et dispositifs de monitoring existants dans l’ensemble du Vietnam et sur le Bassin du Dong Nai, en vérifiant leur conformité aux exigences de la politique nationale.
  • Enfin, la structuration de l’équipe vietnamienne du DWRPIS (Division for Water Resources Planning and Investigation of South Vietnam) en charge de la préparation du Plan de Gestion Pilote.

Le Comité de Pilotage du projet a associé des personnalités de haut niveau étroitement impliquées dans la gestion des bassins français et la coopération avec le Vietnam, en particulier M. Serge Lepeltier, Président du Comité de Bassin Loire-Bretagne et ancien Ministre, et M. Jacques Oudin, Président de la Commission Internationale, ainsi que MM. Tien Duc Nguyen, Michel Stein et Jean-Louis Millo.

 

 

Lancement du projet pilote du Bassin du Dong Nai

(Les nouvelles N° 20 - février 2010)

Dans le cadre du mémorandum de coopération, signé en juin 2007, entre les Ministres Français et Vietnamien en charge du Développement Durable, l’année 2009 a permis la concré tisation d’un ambitieux projet de coopération bilatéral dans le do maine de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE), qui con cerne le Bassin Pilote du Dong Nai.

Il vise à apporter :

 


  • Un appui Institutionnel aux Au torités Nationales en charge de la coordination de la GIRE, financé par les Agences françaises de l’Eau Loire-Bretagne et Seine- Normandie pour un montant de 400.000 €, au titre de la Loi "Oudin- Santini" sur la coopération décentralisée. Cette partie est mise en oeuvre par l’OIEau et sollicitera largement l’expertise des Agences de l’Eau françaises.
  • Une assistance technique, fi nan cée par le Ministère français de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, pour l’application et le développement dans le Bassin Pilote du Dong Nai du monitoring des eaux de surface (800.000 €). Elle sera mise en oeuvre début 2010 par les bureaux d’études SCE et ASCONIT Consultants. Le déroulement du projet est prévu sur deux années. Les concepts de la Directive-Cadre Euro - péenne sur l’Eau y sont utilisés comme référence pour l’analyse du Décret 120, nouvelle législation vietnamienne encadrant la GIRE, depuis sa parution en décembre 2008.

  •  

    Le Séminaire de lancement Hanoï - 20-21 octobre 2009



    Le Ministère Vietnamien des Ressources Naturelles et de l’Environnement (MONRE), les Agences de l’Eau Loire-Bretagne et Seine- Normandie et l’Office International de l’Eau ont tenu les 20 et 21 octobre 2009 à Hanoï deux journées de séminaire à l’occasion du démarrage officiel du Projet Pilote du Dong Nai, en présence de M. Lai, Vice Ministre Vietnamien de l’Eau et M. Bolot, Ambassadeur de France.



    Une soixantaine de participants ont échangé sur les expériences Vietnamiennes et Françaises, en particulier sur la mise en place d’une planification intégrée au niveau des bassins fluviaux :

     

    • Présentation décret n° 120 pris par le Vietnam, et de la Directive-Cadre Européenne,
    • Intervention des responsables de projets portants sur la GIRE au Vietnam,
    • Exposé du projet de coopération sur le Bassin Pilote du Dong Nai.

     

    Au cours de la deuxième journée, les discussions ont porté sur la compréhension pratique du projet de coopération, son calendrier et les modalités de l’accord conclu entre le Ministère (MONRE) et le groupement français conduit par l’OIEau.

    Les deux Agences de l’Eau françaises Loire- Bretagne et Seine-Normandie étaient représentées par MM. Oudin, Stein et Wulf, qui ont pu faire part de leurs expériences et ainsi orienter la mise en oeuvre du projet.

     

     

    Elaboration du programme de coopération franco-vietnamien dans le domaine de l’eau

    Les nouvelles N° 19 - décembre 2008)

    Un mémorandum de coopération a été signé en juin 2007 entre les Ministres Français et Vietnamien en charge du Développement Durable.

    Trois thèmes prioritaires de coopération ont été identifiés :

    • Appui institutionnel dans le domaine de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau,
    • Transfert de connaissances et de technologies dans le domaine du contrôle de la gestion de l’eau,
    • Formation dans le domaine de la préservation des ressources en eau. Au cours de l’année 2008, l’OIEau et ses partenaires français se sont employés à décliner les axes de coopération arrêtés au niveau ministériel en projets coordonnés soutenus par différents bailleurs français.

    Deux ambitieux projets ont ainsi pu être étudiés et soumis aux Autorités Vietnamiennes :

    1- Gestion Intégrée des Ressources en Eau du Bassin-pilote du Dong Naï

    Le projet de Gestion Intégrée du Bassin du Dong Naï, d’une durée de 24 mois (2009- 2010) sera mis en oeuvre par l’Office International de l’Eau (OIEau), Asconit Consultants, SCE, et financé par le Ministère Français de l’Economie des Finances et de l’Emploi pour 800.000 Euros et les Agences françaises de l’Eau Loire-Bretagne et Seine-Normandie pour 400.000 Euros.



    Avec la métropole d’Ho Chi Minh Ville, le Bassin concentre un ensemble de pressions sur la ressource en eau, liées à une activité humaine forte et aux impacts encore mal maîtrisés. Si la pollution industrielle apparaît comme la plus visible, elle est doublée d’une pollution agricole, provenant notamment de la culture intensive du riz, et une pollution urbaine importante. Les enjeux quantitatifs et morphologiques sont également très importants avec le réservoir de Dau Tieng, à l’amont de la rivière Saïgon, qui est le plus grand du pays. Il fait l’objet d’une exploitation hydroélectrique, et sert de réserve pour l’irrigation et l’alimentation en eau potable d’Ho Chi Minh Ville.



    Les transferts d'eau hors du Bassin, vers les secteurs côtiers secs et les terres basses, pourraient aussi complexifier la situation.



    Les mécanismes institutionnels de gestion globale de l’eau au niveau du Bassin sont encore peu développés, dans un contexte de gestion sectorisée et fortement décentralisée au niveau des 11 provinces qui touchent au Bassin.


     2- La gestion du risque d'inondation de la Rivière Saïgon


     Au Vietnam, la vulnérabilité des populations et des biens aux inondations s’accroît avec l’augmentation de la pression foncière sur les zones inondables : cette situation est particulièrement critique dans la région d’Ho Chi Minh Ville, située à l’aval de la rivière Saïgon.



    Le projet de protection contre les inondations de la rivière Saïgon prévoit non seulement la construction d’ouvrages de protection, mais également un volet d’appui institutionnel, qui vise à accompagner les Autorités Locales du Bassin dans leur réflexion organisationnelle et stratégique vis-àvis du risque d’inondation.



    Ce projet de 24 mois du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural est financé par l’Agence Française de Développement pour 350.000 Euros.



    Afin de coordonner sa proposition d’appui, l’AFD a demandé à l’OIEau d’organiser une mission de formalisation du volet institutionnel. Cette mission, qui s’est déroulée en juin 2008, avait comme objectifs principaux :

    • de recueillir l’avis des institutions vietnamiennes concernées sur les termes de référence du projet ;
    • d'analyser les compétences respectives des différents Organismes capables d’assurer la maîtrise d’ouvrage de cet appui institutionnel français ;
    • de proposer un montage institutionnel pertinent pour sa mise en oeuvre ;
    • de s’assurer de la cohérence de ce projet avec les différents autres projets de coopération existants .

    L’importance d’une coordination et d’une maîtrise d’ouvrage à l’échelle du Bassin a été soulignée. L’Organisme de Bassin du Dong Nai (DNRBO), créé en 2002, pourrait se voir confier ce rôle.