Une vidéo pour encourager la création des plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE)

09/12/2019

Pour inciter les personnes responsables de la production et de la distribution de l’eau (maîtres d’ouvrages et exploitants) à mettre en œuvre des PGSSE, l’Office International de l’Eau (OIEau), avec l’appui de l’ARS Nouvelle Aquitaine vient de faire paraitre une vidéo de promotion des PGSSE. En 3 minutes, la vidéo présente la démarche qui vise à "prévenir, anticiper, agir" sur les risques sur le système de production et de distribution en eau.

Les PGSSE proposés par l’OMS, sont inscrits dans le PNSE (plan national santé environnement) qui prévoit notamment d’encourager via les PRSE (plans régionaux santé environnement) la mise en place au niveau local de ces plans. Le PGSSE, constitue une démarche complémentaire à celles déjà existantes dans les services des eaux. Elle permet par une approche globale de la sécurité sanitaire, d’identifier les évènements dangereux pouvant survenir, comme, par exemple, un événement climatique avec des pluies abondantes, un acte de malveillance ou une rupture de canalisation d’alimentation. C’est une démarche d’amélioration continue qui s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire d’élus, de techniciens, et propose un plan d’actions pour réduire les risques élaboré à partir d’une étude de dangers.

La vidéo d’acculturation propose trois cas d’évènements dangereux pouvant survenir sur le système de production et de distribution d'eau : une catastrophe naturelle avec de fortes pluies, un acte de malveillance et une rupture de canalisation. "Pour chaque exemple, la vidéo explique en quoi la mise en place d’un PGSSE aurait permis de maîtriser ce risque" explique Natacha Jacquin, cheffe de projet à l’OIEau. Cette vidéo, financée dans le cadre de l’action 12 du PRSE Nouvelle Aquitaine fait partie des outils de promotion du PGSSE pour acculturer et encourager les acteurs de terrain en Nouvelle-Aquitaine.

D’autres mesures sont proposées en 2019-2020 : "14 rendez-vous d’acculturation dans les 12 départements de la région ont d’ors et déjà rassemblé 520 participants ; 6 sessions de formations dispensées par l’OIEau dont 3 organisées en 2019 ont accueilli 78 responsables de l’approvisionnement en eau; des webinaires gratuits de 2 heures sur des points plus précis sont proposés en 2020. Une première lettre d’information est parue en juillet 2019. Nous avons également travaillé sur un modèle de cahier des charges pour la mise en place des PGSSE par les personnes Responsables de la Distribution d’Eau, aujourd’hui disponible sur le site de l’ARS. En 2020, nous allons poursuivre avec le suivi d’une dizaine de comités de pilotage PGSSE en tant qu’observateur afin de capitaliser les expériences" souligne Natacha Jacquin.