Signature d’un accord entre le Secrétariat de la Commission du Mékong et l’Office international de l’Eau

14/09/2020

Ce mercredi 9 septembre 2020 a eu lieu la cérémonie de signature d’un partenariat pour une meilleure gestion des ressources en eau entre le Secrétariat de la Commission du Mékong (MRCS), représenté par son PDG le Dr An Pich Hatda et l’Office international de l’Eau (OiEau), représenté par son Directeur Général Eric Tardieu.

 

« Quel plaisir d’être présent aujourd’hui à cette cérémonie virtuelle de signature d’un accord, qui formalise et intensifie le partenariat entre la MRC et l’OiEau.

Nous avons parcouru un long chemin, il est temps aujourd’hui de renforcer notre coopération et d’intensifier nos activités pour une meilleure gouvernance du développement et de la gestion des ressources en eau, de l’échange d’informations et de données pour aider à la prise de décision, comme mentionné dans l’accord.

Nous vivons des temps difficiles. Le bassin du Mékong doit faire face à des défis complexes, avec des développements importants dans les secteurs de l’énergie, du transport et de l’agriculture, qui ont des conséquences (positives et négatives) sur l’environnement et l’habitat local. Beaucoup de phénomènes météorologiques extrêmes comme les inondations, les ouragans ou les sécheresses sont déjà en train de changer la nature des bassins que nous avons connus » déclare le Dr An Pich Hatda, PDG du MRCs.

 

« Je suis très content que nous ayons réussi à organiser cette cérémonie malgré les circonstances particulières auxquelles nos pays et régions doivent faire face depuis plusieurs mois avec la crise du COVID19. Il est important de démontrer notre capacité commune à rester connectés avec une grande soif de projets de coopération dans l’avenir.

L’OiEau est honoré de signer ce protocole d’accord avec le MRCs, un des plus importants organismes de bassin : le fleuve Mékong est vital pour 300 millions de personnes dans le sud-est asiatique. L’accord couvre une ambitieuse variété de sujets potentiels de coopérations pour relever les défis du bassin transfrontalier du Mékong, de l’interopérabilité technique des systèmes d’informations sur l’eau pour le partage de données et l’aide à la décision, à la délicate coordination politique pour la planification et les investissements relatifs aux grands projets de développement, comme des barrages multi-fonctionnels.

Après 10 ans d’expérience dans la mise en œuvre de l’approche de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) au Laos, Cambodge, Vietnam et Myanmar avec le soutien des Agences françaises de l’Eau, l’OiEau est ravi d’ouvrir un nouveau chapitre de coopération (transfrontalière) avec le MRCs. La philosophie derrière l’approche de la GIRE est d’intégrer toutes les parties prenantes et de rechercher une utilisation durable et optimale des ressources en eau pour tous. Nous sommes heureux de partager cette vision avec MRCs.

Enfin, nous accueillerons chaleureusement un engagement accru du Secrétariat de la MRC dans les activités du RIOB, dans le cadre de son nouveau plan d’action adopté durant sa dernière Assemblée Générale Mondiale, avec la participation très appréciée du Dr An Pich Hatda en personne.

Le RIOB et le MRCs tireront le plus grand profit d’échanges sur leurs problèmes prioritaires d’intérêt commun, en particulier les systèmes d’information sur l’eau, l’adaptation au changement climatique, la gouvernance équitable et durable et, dernier point mais non des moindres : la protection de l’environnement. Il n’est pas de sécurité hydrique sans sécurité écologique ! » ajoute le Dr Eric Tardieu, Directeur Général de l’Office international de l’Eau et Secrétaire Général du Réseau International des Organismes de Bassin.

 

Pour découvrir les projets internationaux de l’Office international de l’Eau, cliquez ici !