Russie - Kazakhstan : mise en place d’un observatoire de bassin de l’Irtych

01/01/2007 - 01:00

Ce projet, qui s'est achevé en fin 2003, avait pour objet de faciliter la gestion commune des eaux de l'Irtych entre la Fédération de Russie et la République du Kazakhstan sur la base :

  • de l'amélioration et de la modernisation des réseaux de monitoring des ressources en eau du bassin,
  • du développement d'un modèle de simulation hydrologique du fleuve Irtych,
  • de la mise en place d'un Système d'Observation de Bassin (IRBIS),
  • de l'organisation des modalités institutionnelles de collaboration et d'échange de données entre les deux États.

 
Le projet, financé par le Fonds Français pour l'Environnement Mondial, comportait la mise à disposition à temps partiel d'experts du consortium OIEau/ANTEA/SAFEGE sur une durée de 3 ans de façon à apporter une assistance technique aux parties impliquées au sein de groupes de travail mixtes ; le financement de campagnes de mesures ponctuelles et d'équipements légers ;
l'organisation de réunions de concertation et de suivi et le renforcement des capacités des institutions impliquées.
 
Le Système d'Observation du Bassin IRBIS :
 
Les groupes de travail pilotés par l'OIEau ont été chargés de développer le système d'information IRBIS : "Irtych River Basin Information System".
 
Ce système vise à produire et à diffuser les informations attendues par la Commission de l'Irtych et nécessaires à l'information du public, en valorisant l'organisation de la production des données ainsi que les résultats de la modélisation.
 
Afin d'atteindre ces objectifs, compte tenu des accords internationaux existants, la démarche adoptée dans un premier temps pour le système IRBIS a été de permettre une intégration des données disponibles au sein d'un système d'information unifié au niveau de sa structure et des concepts utilisés.
 
Au niveau organisationnel la structure présentée prévoit que chaque pays assure l'intégration des données sur sa zone, tout en s'appuyant sur des référentiels communs. Cette information peut ainsi être facilement échangée afin de répondre aux besoins de la sous-Commission qui assurera la diffusion de résultats obtenus sur son site Web.
 
Au niveau technique, le groupe de travail a en particulier assuré :
-      l'inventaire des organismes qui collectent des données et/ou qui gèrent des systèmes d'information et l'analyse de leurs pratiques ;
-      l'acquisition de l'équipement informatique nécessaire aux premières synthèses de données et à la production des informations attendues ;
-      la constitution des premières tables ACCESS et couches SIG, avec en particulier celles concernant les référentiels administratifs et hydrographiques ;
-      un appui à l'organisation de la saisie des données nécessaires ;
-      la formation des ressources humaines concernées aux outils logiciels utilisés (Arc-view,Access) ;
-      la production des premiers traitements de synthèse (cartes, listes, statistiques, …).
 
Ainsi, au terme de ce projet, la Commission Internationale du Bassin de l'Irtych dispose d'un premier système d'information opérationnel s'appuyant sur :
·       une base de données alphanumériques ;
·       un système d'information géographique pour la valorisation cartographique des données;
·       un serveur Web (développé en français et en russe) pour la diffusion des informations.
 
La modernisation des Institutions
 
Les actions d’appui institutionnel prévues dans le projet, ont visé à :
-      connaître les travaux réalisés par la Commission russo-kazakh,
-      faire le point sur les législations de chacun des pays du bassin de l’Irtych en matière de gestion des eaux,
-      développer des principes modernes de gestion des eaux par bassin,
-      proposer une structure et des actions pour une Commission Internationale spécifique pour la vallée de l’Irtych, susceptible d’intégrer la Chine,
-      analyser les règles de gestion et de fonctionnement des barrages de l’Irtych, afin de mettre en lumière les problèmes posés par ces choix de gestion et d’y trouver des solutions acceptables pour les deux parties.