Retour sur le séminaire des documentalistes de novembre 2021 organisé par l'OiEau

27/01/2022
En novembre dernier, l’Office International de l’Eau a reçu les membres du réseau de compétences documentaires, contribuant au portail documentaire partenarial Eau et Biodiversité, créé et géré par l'Office International de l'Eau avec l’appui de l’OFB. Au sein de ses locaux à Limoges, deux journées de séminaire dédiées à la découverte de projets et aux échanges ont été organisées, à distance et en présentiel. L’occasion, enfin, de se retrouver ensemble !
 
Les objectifs de ce séminaire d'automne étaient multiples.
 
Dans un premier temps, il était question de mettre en perspective les compétences des professionnels de la documentation évoluant du champ de la gestion documentaire vers le champ de la gestion des connaissances.
Dans un second temps, nous avons privilégié les partages d’expériences et de points de vue.
Enfin, l’OiEau est actuellement en train de réfléchir au développement d'une future base de connaissances, qui permettrait de les relier entre elles des ressources électroniques, quelle que soit leur provenance. Ce séminaire a donc été l’occasion de recueillir les différentes attentes des membres du réseau concernant ce projet et ses fonctionnalités.
 
« Ce séminaire répond complètement aux évolutions exponentielles de nos métiers de documentaliste et confirme bien que la gestion documentaire est devenue à présent la gestion des connaissances, où le numérique règne. »
 
« Très bon accueil, échanges et intervenants de qualité. »
 
 
La première journée, intitulée « De la gestion documentaire à la gestion des connaissances : quelles évolutions pour nos métiers ? », a démarré avec l’intervention d’Eric Tardieu, Directeur Général de l'OiEau. Ce dernier a ouvert le séminaire en présentant les prochaines perspectives de l'OiEau ainsi que la variété de nos actions, à la fois aux membres du réseau, mais aussi aux professionnels de l'information-documentation connectés en visioconférence.
 
Dimitri Meunier, Directeur Données et Systèmes d'Information à l'OiEau, a, quant à lui, souligné les enjeux du partage des connaissances face à l'accélération des pratiques numériques, en particulier pour les professionnels de la documentation.
Le reste de la journée a été consacrée à des exemples de projets de partage de connaissances dans un contexte de web sémantique et des points de vue sur les compétences actuelles et futures à développer dans nos métiers, sous le regard de Renaud Fabre, Professeur des universités émérite.
 
La seconde journée a débuté avec des échanges sur les actualités du réseau et chez les partenaires-contributeurs du portail documentaire eau et biodiversité, suivi d’un point sur les travaux des membres en matière de veille collaborative.
 
L’INRAE a ensuite présenté les actions développées en matière de Science ouverte, puis un « café de la connaissance », organisé sous la forme d’un world café, a permis d’échanger sur les éléments observés et discutés la veille.
 
Pour suivre les actualités du portail documentaire partenarial eau et biodiversité,
c’est par ici :