Quelles connaissances sont nécessaires pour l’adaptation au changement climatique dans le secteur de l’eau en Afrique ?

10/09/2018 - 08:58

Les pays africains devraient être les plus touchés par le changement climatique, notamment en raison de l'évolution des régimes pluviométriques et donc de la quantité et de la qualité des ressources en eau. Nombre de ces pays ont besoin d'une base de connaissances renforcée pour gérer efficacement les ressources en eau : ils ont à ce jour un accès limité aux technologies, services et produits susceptibles de répondre aux besoins de la société.

Dans ce contexte, le projet AfriAlliance vise à aider les parties prenantes africaines à relever leurs défis actuels pour parvenir à une gestion durable et équitable de l’eau et à mieux se préparer à faire face aux défis posés par le changement climatique. AfriAlliance est un projet européen qui mobilise 16 partenaires (dont l'Office International de l'Eau) et a pour objectif de permettre aux acteurs africains et européens du monde de l’eau de travailler ensemble afin de développer les capacités de l’Afrique pour répondre dans le futur aux enjeux liés au changement climatique.

À long terme, quel type de base de connaissances est nécessaire pour renforcer la préparation du secteur de l'eau en Afrique dans le contexte du changement climatique ?

AfriAlliance invite les parties prenantes, en Afrique et au-delà, à contribuer à l’élaboration du Rapport consultatif d’AfriAlliance sur la stratégie de recherche et d’innovation pour l’eau et le climat en Afrique afin de renforcer la préparation du secteur de l’eau en Afrique à l’adaptation au changement climatique.

Ce rapport a pour objectif de donner un aperçu des recherches, innovations et nouvelles connaissances nécessaires pour renforcer la préparation du secteur de l’eau en Afrique aux défis liés à l’eau découlant du changement climatique.