Projet Phare en Pologne : "création d'un observatoire de bassin"

10/24/2008 - 02:00

Le projet PHARE "Création d'un observatoire de bassin en Pologne" était cofinancé par l'Union Européenne / le Ministère Français des Affaires Etrangères/ le gouvernement polonais et piloté par l'Office International de l'Eau en collaboration avec la RZGW de Gdansk.



Les principaux résultats attendus de ce projet étaient :

1. L'élaboration d'un dictionnaire de données sur la qualité des eaux superficielles utilisable pour l'ensemble des organismes collectant et utilisant ces données en Pologne;

2. La structuration d'une base de données au sein de la RZGW de Gdansk sur ce thème de la qualité des eaux superficielles.



Le projet s'est déroulé en 3 phases :

1. Appui à l'organisation d'un réseau de partenaires

2. Travail théorique d'harmonisation et de normalisation:

- des définitions (dictionnaire de données);

- des procédures de codification et de mise à jour des codes;

- des procédures d'échange de données.

3. Mise en application du travail théorique sur un thème particulier avec mise en place du système d'information de la RZGW de Gdansk sur la qualité des eaux de surface.



Les résultats obtenus sont les suivants :



Organisation d'un "réseau de partenaires" constitué d'organismes administratifs polonais appelés à échanger des données sur l'eau au terme du projet (agence de bassin, ministère, institut météorologique, service départemental de l'environnement, administration départementale).



• Organisation en France d'un stage d'information d'experts polonais représentant les membres du réseau, sur l'expérience française en matière de gestion des données sur l'eau avec présentation du RNDE (Réseau National des Données sur l'Eau) et du SANDRE (Secrétariat d'Administration National des Données et Références sur l'Eau).



Organisation et animation des premières réunions du groupe polonais d'administration des données (organisation pratique et technique, identification des thèmes prioritaires ...)



Définition d'un langage commun d'échange d'information:

- Elaboration du modèle conceptuel de données sur la qualité des eaux de surface en Pologne;

- Développement du dictionnaire de données précisant les définitions des concepts et des éléments descriptifs retenus dans le modèle conceptuel de données;

- Développement des référentiels et listes de codification.



Définition d'un format standard d'échange d'information indépendant des plates formes informatiques utilisées (dénommé POWER: Polish Water Exchange Reference):

- Identification d'une structure du format d'échange;

- Définition de procédures et de scénarios d'échange d'information sur la qualité des eaux de surface;

- Définition de trames d'échange de données (voir exemple de fichier d'échange ci-joint).



Structuration de la base de données de l'agence de bassin de Gdansk sur la qualité des eaux de surface ( création des fichiers de données et des masques de saisie);



Mise en application des échanges de données entre les partenaires du réseau :

- Développement des spécifications des interfaces de transfert de données;

- Développement de logiciels d'interface;

- Mise en application des échanges d'information entre l'agence et ses partenaires sur un bassin pilote: récupération dans la nouvelle base de données de l'agence des résultats de 30 230 valeurs significatives de paramètres s'étalant entre le 28/01/86 et le 20/05/97 et concernant 64 stations de mesures (données uniquement stockées jusqu'alors dans d'autres administrations).



Début de valorisation des données :

- Identification des premiers produits de mise en valeur des données (analyse statistiques du nombre de valeurs par paramètres, dans les temps et par tranche de valeurs, ....) ;

- Développement des outils logiciels de traitement des données;

- Mise en application des logiciels de traitement sur les données échangées.