L'OIEau participe à la conférence Innovative City 2017 à Nice, les 5 et 6 juillet prochains

06/20/2017 - 11:13

Innovative City a pour ambition de rassembler toutes les parties prenantes des territoires innovants en une association d’hommes et de compétences. Ils ont ainsi l’opportunité de transmettre expériences et connaissances, de partager les idées et les résultats, de poser des questions et apporter des réponses. La capacité de travailler en partenariat est la condition absolue pour réussir à construire les environnements urbains. Les 5 et 6 juillet, aura lieu la conférence Innovative City 2017 sur le thème "Where innovation means new models".

Actuellement 3,5 milliards de personnes peuplent les villes du monde entier, et ce chiffre atteindra les 6 millions en 2050. Il faudra impérativement répondre à ce rythme effréné de l'urbanisation. Fort de ses actions en faveur du développement des compétences pour une meilleure gestion de l’eau en France, en Europe et dans le Monde, l’Office International de l’Eau organisera une organisation d'une session dédiée  à l'innovation dans la ville par le biais du smart water, ou comment doter les infrastructures urbaines d’une capacité avancée de collecte et de traitement des données afin de permettre aux systèmes urbains de s’autoréguler et d’anticiper les dysfonctionnements. Deux axes seront ainsi abordés lors de cet évènement qui aura lieu le 06 juillet à 14h00: le Smart Metering, ou « comptage intelligent », face aux « NBS » (solutions basées sur la nature comme les « NWRM », les mesures naturelles de rétention d’eau), ou encore ingénierie « grise » face à la « verte ». A priori opposées, ces deux voies d’innovation servent en fait le même débat : l’approche intégrée à l’échelle territoriale et la volonté de réduction des prélèvements. Un exemple de voie à l’interface entre le gris et le vert existe cependant : les « sponge cities », un exemple de solutions d’aménagement contrôlée qui peut être régulée par le Smart Metering. Cette session sera découpée en 45 min de présentations et 45 min de table ronde, autour de la perception des enjeux et des perspectives de la gestion des données et du pilotage intelligent dans les services d'eau et d'assainissement, suivie d'une séance de questions/réponses. (150 invitations pour des pass exposition + conférences sont disponibles sur demande). Rendez-vous le 6 juillet 2017 à 14h00 !

  • Eric Tardieu, Directeur Général, Office Internationale de l'Eau
  • Pierre-Henri Bouhet, Chargé de formation et d'études, Office Internationale de l'Eau
  • Marc-Yvan Laroye, Directeur adjoint, Centre National d'Information et de Documentation sur l'Eau
  • Eric Mino, Coordinateur de l'unité technique, Système Euro-Méditerranéen d'Information dans le Domaine de l'Eau
  • Métropole Nice Côte d'Azur
  • Jacques Ganoulis, Secrétaire d'Etat spécial pour l'eau, Grèce
  • Sophie Altmeyer, Responsable technique, Hydréos Pôle de l’Eau Alsace et Lorraine
  • Julien Bertrand, Directeur d'étude, CITADIA-EVEN
  • Thierry Witkowicz, Directeur Développement Waternamics, Veolia
  • Aziz Zenasni, Director of RDI Programs, Luxembourg Institute of Science and Technology

 

Suite à cette session, l'OIEau organise une réunion d'élus pour la préfiguration d'une commission "eau" au sein du réseau des villes EuroMéd. Le Réseau des Villes Euromed a été créé 2000 à partir des conclusions de la troisième conférence Euro – Méditerranéenne des Ministres des Affaires étrangères qui s’est tenue à Stuttgart en 1999 et qui encourageait les collectivités locales à s’engager dans le partenariat Euro – Méditerranéen. Son ambition est d’initier un dialogue concret et interactif entre les villes des rives nord, sud et est de la Méditerranée, afin de concrétiser des projets, actions et programmes entre ses membres, en s’inscrivant dans une démarche institutionnelle. La commission "eau" du réseau des villes EuroMed aura pour perspective d'identifier les initiatives et les actions de coopération capables d’influer sur le plan économique, en fonction des compétences de chaque collectivité et de développer une réflexion et des prises de position collectives thématiques à porter dans certaines instances et lors d’évènements internationaux.