Lettre "biodiversité aquatique" de septembre 2021: sur les traces du Gaillet chétif

05/10/2021

« Suivi d’une population de Gaillet chétif. » C’est ainsi que s'intitule la vidéo d' "A la Une" de notre lettre de septembre.
Quelle est donc cette espèce ? Un petit mammifère ? Un amphibien ? Un poisson du fond de rivière ? Une plante ? 
Et oui, bien sûr c’est une plante ! Le Gaillet chétif ou Gaillet faible, de son nom scientifique Galium debile, est une plante de la famille des Rubiaceae. Avec des hautes tiges, elle a de délicates fleurs blanches et se trouve plutôt dans des zones humides, au bord des étangs et des mares. Sa floraison a lieu de mai à juillet. 

Le conservatoire botanique national de Bailleul (@CBN_Bailleul)  dans le Pas de Calais réalise son suivi depuis sa réintroduction dans la Réserve naturelle régionale du plateau des landes (près de Saint-Omer) en 2018 et nous invite à le partager.
Il nous rappelle également qu’une espèce non menacée de disparition peut pourtant être en danger.

 

Pour en savoir plus, découvrez les actualités récentes sélectionnées par nos équipes :

 

 

Retrouvez chaque mois un panorama des actus relatives à la biodiversité aquatique : insolite, science, réglementation, colloques, formations, publications, presse, etc. A l’image de son domaine, la lettre Biodiversité Aquatique est riche en multiples et précieuses informations !