Journée mondiale de l’environnement : l’OIEau agit en faveur de l’adaptation au changement climatique et du développement durable, en France et dans le monde

05/06/2019

La Journée mondiale de l’environnement, promulguée par le Programme des Nations Unies pour l'Environnement célébrée chaque année le 5 juin soulève une variété de problématiques centrées sur la préservation des ressources naturelles mais aussi sur la qualité de vie des citoyens dans le monde.

S’adapter au changement climatique par la formation

Le changement climatique affecte quantitativement et qualitativement les eaux douces et les écosystèmes aquatiques. Il se manifeste principalement par une plus grande fréquence et intensité des phénomènes hydrologiques extrêmes de sécheresse et d’inondation. Pour s’y adapter de façon pertinente et pérenne, il est nécessaire d’acquérir de nouvelles compétences, tant pour faire face à ces risques aggravés que pour mieux protéger et utiliser les ressources en eau. Il est impératif d’assurer une gestion optimisée de l’eau et de l’énergie, dans les services collectifs et les entreprises.

Depuis plus de 25 ans, l’offre de formation de l’OIEau n’a cessé d’évoluer dans  ce sens. Grâce à ses plateformes technologiques et son réseau de 30 formateurs permanents, auquel s’ajoutent 160 experts et conférenciers, l’OIEau est en mesure de  concevoir et de réaliser des formations "intra-entreprises" et "sur-mesure" dans ces domaines.

  • Pour en savoir plus, vous pouvez consulter Le catalogue des formations "Eau et adaptation au changement climatique" du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME) de l’OIEau :

La coopération internationale au service de l’environnement

Au cœur des métiers de l'OIEau, le renforcement des compétences est un pilier du développement des acteurs du secteur de l’eau potable et de l’assainissement, en France, en Europe, en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Déployer un projet de renforcement des compétences, c'est investir dans les ressources humaines. Il s'agit alors d'accroitre les capacités des professionnels de tous niveaux des secteurs de l’eau, de l’industrie, des déchets, de l’agriculture et de la biodiversité… et donc d’améliorer également le service rendu aux usagers.

Le 16 mai 2019, le Ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Burkina Faso, M. OUEDRAOGO, a visité les installations pédagogiques des sites de Limoges et de la Souterraine de l’OIEau. Cette visite s’inscrit dans un partenariat d’une dizaine d’années entre l’OIEau, et les Agences de l’Eau françaises et burkinabé. Appui institutionnel et technique sont au cœur de ces démarches communes. Les politiques publiques de l’eau, la gestion intégrée des ressources en eau, l’assainissement, la production et l’accès à l’eau potable ainsi que la formation des professionnels ont été abordés lors de cette visite. Nous avons recueilli son témoignage, à découvrir ci-dessous.