Journée internationale des femmes et des filles de science : interview de Cécile Bonnet-Beaufranc, Assistante de la Responsable Laboratoire à l’OiEau

11/02/2021
En ce jeudi 11 février 2021, à l’occasion de la Journée internationale des femmes et des filles de science, nous avons décidé de mettre à l’honneur l’une de nos collaboratrices.
 
 
 
 
 Découvrez le portrait de Cécile Bonnet-Beaufranc,
 Assistante de la Responsable du Laboratoire de l’OiEau.
 
 
 
 
 
Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je suis Cécile Bonnet-Beaufranc et je travaille au sein du Laboratoire de l’OiEau à La Souterraine depuis 2012.
Après l’obtention d’un DEUST Technicien de Laboratoire en pharmaceutique et cosmétologie à l’université de Limoges, je me suis tournée vers une Licence Génie Physiologique à l’université de Poitiers.
Avant d’intégrer l’OiEau, j’ai travaillé à Agen en tant que technicienne de laboratoire pour BMS UPSA puis j’ai intégré le Laboratoire de Chimie de l’Université de Poitiers où je travaillais à la fois pour la recherche et l’enseignement.
Quelles sont tes missions à l’OiEau ?
Je m’occupe principalement de la gestion quotidienne du labo et notamment de la métrologie et de la préparation du parc de matériels et de réactifs, mais aussi de certains produits vendus par l’OiEau comme les mallettes d’autosurveillance.
Pour résumer, je me charge de l’entretien des matériels disponibles et m’assure de leur bon fonctionnement ; les prépare pour les Formateurs lorsqu’ils réalisent des travaux pratiques avec les apprenants lors de formations (pH-mètres, conductimètres, spectrophotomètres, etc.) ; commande les produits nécessaires à la bonne marche du Laboratoire (consommables, réactifs, etc.).
Nous avons également un contrat d’assistance avec la station d’épuration de la ville de La Souterraine et dans ce cadre, je m’occupe des analyses de boues hebdomadaires et mensuelles afin de garantir son bon fonctionnement.
Mes missions sont tellement variées au quotidien qu’il n’y a pas de journée type et aucune place pour l’ennui !
A quoi sert le Laboratoire ?
Il est un service support qui vient en soutien à toutes les expertises de l’Office International de l’Eau. Le Laboratoire est bien équipé et permet de simuler diverses situations : analyse d’eaux usées ou d’eau potable, fonctionnement d’une résine, analyses bactériologiques, etc.
C’est aussi un lieu polyvalent : nous avons une salle de travaux pratiques où les apprenants peuvent s’exercer sur les matériels de diverses marques présentes sur le marché français et international, atout considérable qui démontre l’indépendance de l’OiEau vis-à-vis des fournisseurs.
Peux-tu nous parler de l'importance du Laboratoire dans les formations de l'OiEau ?
Au même titre que les 45 000m² de plateformes techniques de l’OiEau, le Laboratoire permet aux apprenants de pratiquer les gestes métiers en situation réelle et d’allier ainsi théorie et pratique. Nous avons par exemple un pilote « station d’épuration », un autre « eau potable », etc. 
De plus, les apprenants développent leurs compétences sur des matériels différents, ce qui leur permettra plus tard de s’adapter à toutes les situations.
Que dirais-tu à des jeunes filles qui n'osent pas se lancer dans des études scientifiques ?
Il ne faut pas se poser de questions ! Les clichés ont la vie dure … Le domaine des Sciences est très vaste, chacune (comme chacun !) peut trouver une discipline qui l’intéressera et dans laquelle elle s’épanouira. Foncez !