Industrie agroalimentaire - Une DCO (eau traitée) divisée par 20 !

03/16/2012 - 01:00

Construite et mise en fonctionnement courant 2009, la STEP d’un industriel de l’Agro-alimentaire n’arrivait pas à produire des eaux traitées de qualité en adéquation avec sa réglementation. Une équipe du CNFME est intervenue dans ce contexte et avait pour mission d’aider très rapidement l’exploitant à redresser la situation.
La mission a permis de mettre en avant :

  • une grande variabilité de la qualité des eaux traitées,
  • une carence prononcée et variable en nutriments,
  • un manque de maitrise du procédé. 

Les actions décidées en partenariat avec le client :

  • Redémarrer la STEP avec des boues de bonne qualité
  • Pérenniser la qualité de ces boues en redéfinissant les paramètres de fonctionnement de la boue activée et en particulier en optimisant les différentes séquences d’aération et de décantation
  • Déterminer au plus juste le taux de boues nécessaire pour atteindre les niveaux de qualité demandés par la réglementation tout en limitant les couts d’exploitation.

Les normes de rejets sont désormais atteintes. L’audit est devenu alors source d’économie et de rentabilité.
 
Découvrez les détails de l'intervention dans le document ci-joint.