Formations Déchets & Economie Circulaire à l’OiEau : interview de Mme Doiteau, Chef du service Valorisation des déchets à Limoges Métropole.

06/04/2022

Avec plus de 40 ans d’expérience dans la formation professionnelle aux métiers de l’eau, l’Office International de l’Eau privilégie les échanges directs avec les professionnels de terrain grâce à la visite de sites d'exploitation, de traitement, (etc.).

C’est justement dans le cadre de la visite de la Centrale Energie Déchets de Limoges Métropole effectuée lors de la formation "Exploitation des Unités de Valorisation Energétique (UVE)" en octobre 2021, que nous avons rencontré Mme Doiteau, Chef du service Valorisation des déchets à Limoges Métropole.

Est-ce que vous pourriez vous présenter ?

Je m'appelle Juliette Doiteau, j'ai 37 ans et titulaire d'un MASTER en Chimie de l'environnement obtenu à la faculté des Sciences de Limoges.

J'ai en charge le service Valorisation des déchets de Limoges Métropole, au sein de la Direction de la Propreté, incluant la gestion de la Centrale Energie Déchets, le Centre de recyclage ainsi que les 11 déchèteries communautaires.

Mes missions consistent à superviser les activités de traitement des déchets, en encadrant les agents du service, en gérant les budgets et marchés publics associés, et en portant une attention particulière aux relations avec les autorités compétentes en la matière et les usagers du service.

Quels sont les enjeux du traitement des déchets pour une communauté urbaine comme Limoges Métropole ?

Les enjeux spécifiques liés au traitement des déchets sont de "conduire" de façon exemplaire les installations de traitement de déchets du territoire pour respecter les réglementations en vigueur tout en garantissant une maîtrise des coûts. La réglementation évoluant rapidement, il est impératif d'anticiper en permanence les éventuels travaux / mises aux normes qui s'avèrent nécessaires, en restant très ouvert à ce qui se pratique ailleurs et qui fonctionne. Le retour d'expériences est primordial dans notre domaine d'activité.

S'il est évident qu'il y aura toujours des déchets à traiter, il ne faut pas oublier le point d'entrée et l'axe majeur qu'est la réduction des déchets, avec notamment le réemploi que nous développons énormément en déchèterie.

Un de nos derniers projets réalisés, en partenariat avec Aléas, consiste à permettre aux usagers des déchèteries Lebon et Kennedy à Limoges de pouvoir récupérer gratuitement des objets ou matériaux pouvant avoir une seconde vie, dans un espace dédié au réemploi. Traiter correctement oui, mais prévenir la production des déchets c'est encore mieux !

Depuis quand Limoges Métropole est partenaire de l'OiEau et pourquoi ?

Lors de mon arrivée dans la collectivité en 2009, Limoges Métropole était déjà partenaire privilégiée de l'OiEau, notamment dans le domaine de l'Eau, très prégnant historiquement au sein de notre territoire. Depuis, l'OiEau a développé des formations ciblées sur les déchets auxquelles j'ai moi-même participé. Nous privilégions naturellement les formations CNFPT pour les connaissances de base mais pour les formations techniquement pointues (telles que l'exploitation d'Unités de Valorisation Energétique (UVE)), l'OiEau s'avère être un excellent partenaire !

Pourquoi est-ce important pour Limoges Métropole de dédier du temps et de participer ainsi aux formations de l'OiEau ?

Le domaine des déchets est en constante et rapide évolution : aussi, il est primordial de rester constamment ouvert à toute forme d'échange, notamment en accueillant sur nos installations, en toute transparence, les participants aux formations de l’OiEau pour des visites, dès que nous sommes sollicités. Les stagiaires venant d'horizons très différents, cela créé toujours des regards croisés et donc des échanges très enrichissants. Il faut se mettre en situation de partage et d'apprendre en permanence !

Pour vous inscrire à l’une des formations Déchets & Economie circulaire de l’OiEau, rendez-vous ici !