Découvrez les Brèves des projets GIRE de l’OiEau !

14/09/2021

Ce document présente les avancées en 2020/2021 des projets de coopération institutionnelle pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) à l’international (Afrique, Amérique latine, Asie du Sud-Est) mis en oeuvre par l’OiEau avec le concours technique et financier des agences de l’eau françaises.

Il existe un consensus international très large pour considérer qu’il convient de gérer la ressource à l’échelle des bassins hydrographiques, d'étudier l’ensemble des ressources (eau de surface, eaux souterraines, biodiversité…) et des usages, d'associer les acteurs du territoire (usagers, élus, administrations, société civile) aux processus de prise de décisions au sein d'une gouvernance participative. Cette approche intégrée, développée en France, a largement inspiré le cadre juridique européen, notamment la Directive Cadre sur l’Eau.

Concevoir et animer de telles politiques intégrées constitue le cœur de métier des agences de l’eau en France. Au sein de l’OiEau, nous nous appuyons sur cette riche expertise et capitalisons les enseignements des nombreux projets menés au fil des ans, en interaction avec nos partenaires dans les pays, pour décliner nos actions de coopération selon divers piliers :

  • La gouvernance, et notamment la définition de cadres juridique et institutionnel adaptés, à l’échelle des bassins hydrographiques (rivière, lac ou aquifère). La dimension participative constitue un point clé pour obtenir une véritable appropriation des politiques;
  • L’identification des principaux enjeux de la ressource en eau au sein des frontières naturelles des bassins puis l’appui méthodologique aux processus de planification, en intégrant la dimension d'adaptation au changement climatique et la mise en œuvre des plans élaborés ;
  • Le renforcement des outils de monitoring et l’interopérabilité des systèmes d'information pour l'élaboration d’outils d'aide à la décision ;
  • La mise en place de mécanismes pérennes de financement, notamment par les principes usager- payeur et pollueur- payeur et les paiements pour services environnementaux.

 

Indépendamment du contexte culturel, climatique, économique ou social, ces piliers semblent incontournables. Une véritable volonté politique, une prise de conscience des enjeux, une confiance réciproque sont les leviers nécessaires pour un passage à l’’action. Nos projets décrits dans Les Brèves comportent une forte dimension d'expertise et d’assistance technique, mais également des sessions de formation axées sur la pratique et le coaching, qui constituent des outils très intéressants pour développer les compétences et transférer les connaissances. Ils se déroulent au sein des bassins versants pilotes mais comportent aussi généralement un volet de capitalisation au niveau national.