Colloque « L’Outre-mer veut sortir la tête de l’eau » au Sénat : présentation des projets GIRE de l'OiEau dans ces territoires

01/02/2022
 
M. Eric Tardieu, Directeur Général de l’Office International de l’Eau (OiEau), interviendra lors du colloque « L’Outre-mer veut sortir la tête de l’eau », le 7 février prochain, au Sénat.  Cette rencontre est organisée par l’association Métamorphose Outre – mer, sous l’égide de M. Georges Patient vice-président du Sénat et sénateur du Guyane, en présence de  M. Sébastien Lecornu, Ministre des Outre - mer, d’élus, de personnalités, de chercheurs et d’acteurs associatifs. 
 
La question de la gestion de la ressource en eau est une problématique majeure pour les territoires d’Outre-mer qui présentent des caractéristiques géographiques et culturelles spécifiques, souvent difficilement compatibles avec l’extension de la loi sur l’Eau. Ce Colloque visera par conséquent à mettre en lumière les spécificités de ces territoires et à réfléchir à des solutions concrètes en matière de gestion de l’eau, portées par une diversité d’acteurs intervenant à différentes échelles. 
 
Ce sera l’occasion, pour l’OiEau, de présenter  les projets GIRE (Gestion Intégrée des Ressources en Eau) menés dans les outremers, ainsi que  son expertise en matière de partage des connaissances, de gestion participative et d’innovation technologique  à travers ses projets BIO PLATEAUX  et CARIBSAN, mis en œuvre avec de nombreux partenaires techniques et financiers.
 
Le projet BIO PLATEAUX vise à développer un observatoire partagé sur l’eau et la biodiversité aquatique dans les bassins transfrontaliers du Brésil, de la Guyane française et du Suriname, à travers le développement de systèmes d’information, le renforcement de capacités des élus et des acteurs de l’eau. Une démarche de  sensibilisation aux questions environnementales,  auprès des jeunes générations, est également menée par l’organisation de classes d’eau à vocation pédagogique. 
 
Quant au projet CARIBSAN, il a pour but de promouvoir le traitement des eaux usées à échelle caribéenne (Cuba, Dominique, Sainte-Lucie, Martinique, Guadeloupe), par l’utilisation de filtres plantés de végétaux. Cette solution fondée sur la nature (SFN), adaptée au contexte tropical, est en effet plus simple, moins coûteuse et particulièrement résiliente aux aléas naturels de ces régions qui subissent de nombreux cyclones.
 
« Je serai heureux de partager l’expertise portée par l’OiEau avec des partenaires techniques et institutionnels dans ces départements et territoires d’Outre-mer, et présenter nos  solutions adaptées aux problématiques locales et régionales. Déploiement de technologies innovantes, formation et transfert de compétences, partage et diffusion de données et de résultats sont au cœur de nos démarches » Eric Tardieu, Directeur Général de l’OiEau
 
Le programme de cette journée d’échanges et de débats  abordera des thématiques variées, de l’analyse géopolitique & environnementale, au questionnement sur les enjeux des nouvelles technologies dans l’accès et la gestion des ressources en eau. Ce colloque vise à formuler des propositions d’actions concrètes, dans la perspective du Forum Mondial de l’Eau, qui se tiendra en mars prochain à Dakar, autour de la sécurité de l’eau et de l’assainissement, de la coopération et du développement rural, évènement où l’OiEau sera également présent. 
 
Pour s’inscrire au colloque gratuitement : dmf@gaia-network.com                                                              
(Compte tenu de la situation sanitaire, le nombre de places est limité)