9ème Forum Mondial de l’Eau à Dakar : la gestion par bassin à l’honneur !

25/02/2022

Du 21 au 26 mars, la capitale du Sénégal a accueilli le 9ème Forum Mondial de l’Eau (FME), évènement qui constitue, tous les 3 ans, une plateforme unique de rencontres et de débats pour tous les acteurs de la communauté internationale de l'eau, qui doivent relever de très nombreux défis liés à l'eau, à toutes les échelles.

Le RIOB, dont l’OiEau assure le Secrétariat Technique permanent, s’est mobilisé de longue date afin de préparer 21 sessions ainsi que 2 appels à mobilisation, sur la sécurité hydrique/écologique et sur les bassins, pour contribuer à faire de ce grand événement un réel espace de diagnostic, mais aussi un lieu de propositions d’actions et d’engagements des Etats, des organisations internationales et des acteurs de la société civile.

Cette année, le thème retenu portait sur la « Sécurité de l’eau pour la paix et le développement », et fait écho aux priorités d’action du RIOB et de l’OiEau, acteurs d’intérêt général, œuvrant pour une meilleure gestion de l’eau sur tous les continents, depuis 30 ans.

Cette édition revêtait notamment une importance particulière pour la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) à l’échelle des bassins. En effet, sept ans après la consécration de cette approche GIRE-bassin, avec l’adoption des Objectifs du Développement Durable (dont l’ODD n°6 dédié à l’eau propre et à l’assainissement, et la définition des cibles GIRE associées, 6.5.1 et 6.5.2), Dakar sera une opportunité unique de dresser le bilan de l’atteinte de ces cibles.

C'était aussi une étape importante pour faire de la GIRE-bassin une priorité politique de premier plan lors de la Conférence des Nations Unies sur l'eau prévue à New York en mars 2023, consacrée à l'examen approfondi à mi-parcours, de la réalisation des objectifs de la Décennie internationale d'action “L’eau et le développement durable – 2018-2028”.

" Depuis deux ans, le RIOB et l’OiEau se sont impliqués activement pour mobiliser la communauté de l’eau autour de ce rendez-vous crucial, qui permettra de fournir des pistes d’actions concrètes autour d’enjeux majeurs, tels que la nécessité de développer un usage partagé de la ressource en eau, l’utilisation des Solutions Fondées sur la Nature pour améliorer la gestion de la ressource et des risques liés à l’eau, ou encore le renforcement des réseaux d’acteurs. "  Eric Tardieu, Directeur Général de l'OiEau et Secrétaire Général du RIOB.

 

Retrouvez le programme de tous les évènements du RIOB à Dakar 

Retrouvez le communiqué de presse

----

 « Initiatives labellisées Dakar 2022 »

« Nous souhaitons que d’ici le Forum, des projets de développement puissent être labellisés afin de produire des effets positifs au plus près des populations. En Afrique, les besoins en eau sont urgents et surtout multiples. Nous voulons que la dynamique de préparation du FME permette de parvenir à des résultats concrets sur le terrain. » M. Abdoulaye SENE, Coprésident du Comité international de préparation du Forum Mondial de l’Eau

Pour faire du 9ème Forum Mondial de l'Eau un lieu d'échange concerté qui répond à des problématiques concrètes de terrain, portées par les acteurs locaux et citoyens, l’OiEau et le RIOB soutiennent différentes initiatives labellisées "Dakar 2022".

Voix du fleuve, voie de la paix

Portée  par l’Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) et parrainée par le RIOB et de nombreux partenaires, l’objectif de cette action est d’améliorer le développement autour du bassin du fleuve Sénégal à travers la réflexion stratégique concertée et créative et porter la voix des populations locales dans les instances décisionnelles du FME!

L’initiative comprend plusieurs volets, dont le  Festival « A Sahel Ouvert » (FASO), organisé par l'association Globe, qui a célébré sa 6ème édition les 25, 26 & 27 février dernier! Plus de 3000 personnes étaient rassemblées pour s'informer et dialoguer autour des différents enjeux de l'eau à Mboumba à proximité du fleuve Sénégal, dans le nord du pays!

Une programmation inédite était dédiée à la thématique de l’Eau et de la Paix, mêlant prestations musicales, ateliers artistiques, débats ou encore rencontres pédagogiques etc. Artistes, experts, élus, populations riveraines du fleuve, entrepreneurs…, une multiplicité d’acteurs, et d’actrices était présent pour faire de ce Festival, un espace de réflexion collective et inclusive, autour de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau dans le bassin du fleuve Sénégal.

Sur 11 porteurs de projets innovants, 4 jeunes ont obtenu un financement de 2 millions de FCFA (environ 3000 €) et une place pour assister aux débats du FME! Une session spéciale de restitutions de l'initiative y est prévue le 23 mars 2022 (13h30 à 15h - auditorium de la CICAD), afin de présenter les préoccupations et propositions de solutions portées par les populations locales, pour une meilleure inclusion des enjeux locaux dans le plaidoyer mondial pour l'eau et la paix!

 

 

Projet GIRE dans le bassin de la Somone

Le projet de Gestion Intégrée des Ressources en Eau dans le bassin de la Somone, dont l’OiEau assure l’appui technique, en partenariat avec l’Agence de l’eau Seine–Normandie, s’est concrétisé avec la création d’un sous-comité de planification et de gestion de l’eau et la tenue d’une Assemblée de bassins, une première pour le Sénégal !

En parallèle du FME, un atelier sous-régional a eu lieu du 16 au 18 mars autour du bassin Somone, en présence de nombreux partenaires (élus locaux et français, PS-Eau, Agences de l’Eau..) pour impulser le dialogue, en écho aux sessions thématiques du Forum en lien avec la GIRE à l’échelle des bassins (3A2 : renforcer les capacités pour l’élaboration et la mise en œuvre de plans de développement pour la GIRE) et la coopération internationale et transfrontalière (3C3 : décentralisation de la solidarité : engager les autorités régionales et locales pour compléter la coopération interétatique) !

100 projets Eau et Climat pour l'Afrique

L’objectif de cette initiative est de soutenir l’émergence de projets par une assistance technique à l’incubation de programmes non-infrastructurels d’adaptation au changement climatique (gouvernance, renforcement des connaissances et des capacités des institutions et des professionnels, planification de à l’échelle des bassins, mécanismes de financement).

La gestion de l’initiative a été attribuée au RIOB, Secrétariat des Alliances Mondiales pour l’Eau et le Climat (AMEC), dans le cadre de la Plateforme d’Incubation qu’il anime depuis 2016. A ce titre, le RIOB recherche et sélectionne les propositions de projets pertinentes, co-établit et sécurise le budget requis pour l’incubation. Ce dernier doit être modeste comparé au budget de mise en œuvre, avec un effet levier d’au moins 1 à 100. Le RIOB apporte un soutien technique aux porteurs de projet pour répondre aux exigences et aux procédures des bailleurs de la finance climat.

L’émergence d’un plus grand nombre de projets ambitieux et innovants est une nécessité partout dans le monde et particulièrement en Afrique.

Retrouvez les projets soutenus : https://www.riob.org/fr/incubation