Synthèse: "De la restauration écologique au génie écologique"

03/16/2012 - 01:00

Les deux principales sont la restauration écologique et l’ingénierie ou génie écologique, deux disciplines proches mais aux différences qui sont objets de discussions dans les milieux universitaires et de recherche. Les objectifs, les approches qui les caractérisent seront exposés dans ce document.
La restauration de la continuité écologique des cours d’eau est un cas particulier de ces interventions. Elle est l’objet d’un plan national en France où l’on dénombre 60.000 obstacles divers provoquant une rupture dans cette continuité et notamment pour les espèces, retenue de sédiments, et aussi détérioration de la qualité des eaux.
Les activités de restauration ou de génie écologiques sont complexes. Elles font appel à des connaissances scientifiques dans divers domaines (biologie animale ou végétale, hydrologie,  hydromorphologie, etc.) et nécessitent des organisations rigoureuses pour parvenir au rétablissement des écosystèmes. On assiste donc à une lente émergence et à des ébauches de structuration d’une profession encore à la recherche de son identité à travers l’action d’ONG, la constitution de groupements professionnels ou encore l’élaboration de normes relatives à la définition d’un projet.