Parution : "La réutilisation des eaux usées pour l’irrigation : une solution locale pour des situations critiques à l’avenir "

07/01/2014 - 02:00

Le Commissariat Général au Développement Durable publie le n° 191 de la collection "le point sur" de juin.

 

La réglementation permet la réutilisation après traitement des eaux usées pour l’irrigation des cultures. Mais cette possibilité est peu mise en oeuvre : d’une part, la France est peu confrontée à des situations de rareté de la ressource en eau et, lorsque c’est le cas, cela reste local et ponctuel ; d’autre part, le prix plus élevé des eaux traitées que celui de l’eau prélevée dans le milieu n’est pas incitatif. Les Français sont réticents face à cette pratique de réutilisation et ne souhaitent pas payer la totalité du surcoût de l’eau traitée par rapport au prix de l’eau prélevée. Pourtant, cette pratique est une solution pour augmenter l’offre en eau dans les zones critiques comme le font déjà plusieurs régions ou pays étrangers. L’exemple d’Israël, qui mutualise des coûts entre les différents usagers, pourrait être une piste pour anticiper la pénurie dans les zones concernées en France.