Les résultats du recensement conchylicole de 2012 : Le secteur conchylicole numéro deux européen pour la production de coquillages d’élevage

11/30/2014 - 01:00

Les résultats du recensement conchylicole viennent d’être publiés. Ils fournissent un panorama détaillé du secteur de la production de coquillages en France et de son évolution depuis le précédent recensement en 2002. Si les résultats issus du recensement confirment sans surprise l’effet négatif des mortalités ostréicoles sur les entreprises, ils démontrent aussi les stratégies d’adaptation des entreprises.
 
 

  • Avec un volume global de 160000 tonnes, la production conchylicole est la seconde de l’Union Européenne.
  • Les productions d’huîtres creuses et de moules restent de loin les deux premières productions conchylicoles, totalisant respectivement environ 50 et 48% de la production globale française.
  • Le chiffre d’affaires global des entreprises conchylicoles s’élève à 876 millions d’Euros. La production conchylicole représente 781 millions d’Euros.
  • L’élevage de l’huître utilise en 2012 69% des surfaces conchylicoles, contre 71% en 2001. L’élevage des moules en représente 28% contre 21% en 2001.
  • La hausse marquée du niveau de formation des conchyliculteurs – 80% d’entre eux ont suivi des études secondaires ou supérieures, pour deux tiers d’entre eux en 2001- est un élément qui mérite d’être souligné.
  • En 2012, 19% des entreprises conchylicoles sont engagées dans une démarche qualité (IGP, CCP, Label Rouge, AOP).
  • Les entreprises conchylicoles sont majoritairement des entreprises individuelles employant principalement une main d’œuvre familiale.