L'anguille, en détresse, désignée poisson de l'année 2018

02/02/2018 - 16:17

L’anguille, qui figure sur la liste rouge des espèces menacées, a été désignée "Poisson de l’année 2018" par la Fédération suisse de pêche. Pour sa survie, il faut libérer ses anciennes voies de migration.

L’anguille ne sera sauvée que si on libère ses anciennes voies de migration et qu’on protège ses populations, écrit la FSP. Jusqu’à l’ère industrielle, les anguilles comptaient parmi les poissons les plus courants de Suisse. Par la suite, le Rhin, le Rhône et le Ticino subirent un aménagement massif pour l’utilisation de la force hydraulique, ce qui signa la fin de l'essor de l’anguille.

Si on en trouve encore en Suisse, c’est uniquement à la suite de mesures de repeuplement. L’anguille figure sur la liste rouge des espèces menacées. Afin d'éviter sa disparition, la FSP réclame des fleuves sans entraves. Les centrales hydroélectriques infranchissables peuvent notamment empêcher leur migration vitale.