GEO5 Rapport sur l'avenir de l'environnement mondial

06/08/2012 - 02:00

La cinquième édition de l’Avenir de l’environnement mondial (GEO-5), rendue publique à la veille de la Conférence de Rio+20, a permis d’évaluer 90 des principaux objectifs et cibles environnementaux et de montrer que quatre d’entre eux seulement avaient enregistré des progrès significatifs.
Ces objectifs portent sur la suppression de la production et de l’utilisation de substances appauvrissant la couche d’ozone, l’élimination du plomb dans les carburants, le renforcement de l’accès à un approvisionnement en eau de meilleure qualité et la promotion de la recherche en matière de lutte contre la pollution marine
Certains progrès ont également été accomplis à l’égard de 40 objectifs qui portent notamment sur l’extension des zones protégées comme les parcs nationaux et les efforts en vue de la réduction de la déforestation.
Il n’y a eu aucun progrès, ou très peu, en ce qui concerne 24 des objectifs évalués – notamment vis-à-vis du changement climatique, de la protection des réserves halieutiques et de la lutte contre la désertification et la sécheresse.
Cette évaluation révèle une détérioration de la situation pour huit de ces objectifs, notamment celle des récifs mondiaux de coraux. Enfin, 14 autres objectifs n’ont pas pu être évalués faute de données.
Ce rapport prévient qu’à moins que l’humanité ne change immédiatement de cap, des seuils critiques seront bientôt atteints au delà desquels des changements brusques et irréversibles peuvent survenir, qui affecteraient les fonctions vitales de notre planète.