Des mini-jardins absorbants : les « bioswales »

09/23/2014 - 02:00

Les rues de New York expérimentent un nouveau type de mini-jardins absorbants : les « bioswales ». Ces aménagements se caractérisent par un système de couches drainantes installées sur 1,50 m de profondeur capables d'évacuer jusqu'à 2 000 l d'eau à chaque pluie. Selon leurs initiateurs, les « bioswales » pourraient faire économiser plusieurs milliards de dollars de la ville.

Aujourd'hui, New York, tout comme beaucoup d'autres villes, dispose d'infrastructures d'évacuation des eaux pluviales, construites à la fin du xixe siècle. Des drains collectent l'eau de ruissellement dans les rues de la ville et l'évacuent par les canalisations des égouts vers une usine de traitement des eaux usées. Mais, en cas de très forte pluie, les collecteurs ne suffisent pas pour absorber toute l'eau et des eaux usées non traitées finissent par investir les cours d'eau locaux, comme le canal ultra-pollué Gowanus et Newtown Creek.