Convention DPMA-IFREMER relative à la mise en place d’un plan d’approvisionnement de sauvegarde 2012 de la filière ostréicole - synthèse des résultats 2012-2013

11/19/2014 - 01:00

Depuis 2008 l’ostréiculture française subit des mortalités massives d'huîtres creuses, Crassostrea gigas, qui menacent les approvisionnements en naissains et, par voie de conséquence, fragilise la filière ostréicole. C’est dans ce contexte qu'a été mis en place à partir de 2010 une opération désignée sous le terme plan de sauvegarde. Cette opération sous forme contractuelle fait intervenir l'Ifremer, des écloseries privées, le Ministère en charge de l'Agriculture et le CNC. Le premier plan de sauvegarde (PS1) a été initié en 2010, suivi par un deuxième en 2011 (PS2), et un troisième en 2012 (PS3). L’objectif premier de ce plan est d’apporter une réponse temporaire au déficit de production grandissant en fournissant aux écloseries des animaux présentant une résistance accrue aux mortalités (caractère noté « R » dans la suite du rapport) ayant pour cause l’herpès virus OsHV-1.