Accueil du siteRéférences internationalesHaÎti (2010) : Appui au CIAT pour la définition d’une stratégie intégrée des (...)
  • Augmenter police
  • Diminuer police
  • impression  Afficher une version imprimable de cet article
  • envoyer par mail
  • Enregistrer au format PDF

HaÎti (2010) : Appui au CIAT pour la définition d’une stratégie intégrée des Bassins Versants

Publié : 2010

Février 2010- juin 2010

BENEFICIAIRE : Rép. d’Haïti, CIAT

FINANCEMENT : AFD, CIAT

Contexte :

L’objet du présent contrat était, pour le CIAT de disposer d’éléments clairs et opérationnels pour mettre en place sa stratégie de gestion intégrée des Basins Versants avec le souci d’obtenir rapidement des résultats concrets pouvant servir de référence aux autres acteurs pouvant être présentée lors d’un forum de haut niveau sur cette thématique.

Prestations :

Cette mission a été déclenchée afin de produire un document étayé sur une approche globale mais appliquée et illustrée par un cas réel : le bassin versant de Saint-Marc.Le rapport rendu contient les éléments suivants :

Notice sur la problématique Bassins Versants et vulnérabilité en Haïti ;

Compilation et cartographie des projets en cours avec évaluation de leur pertinence ;

Identification des projets déclencheurs et des échecs ou déceptions constatées.

 Proposition pour une politique d’actionsnotamment sur :

- La protection physique et les aménagements hydrauliques

- L’urbanisation et l’aménagement du territoire

- Les directions nécessaires et leviers d’action pour une gestion agricole durable et participant à la diminution de la vulnérabilité et au développement

- Les freins économiques et la durabilité des actions après retrait des bailleurs internationaux : auto-soutien des activités

- La coordination des actions

- La réglementation et les pouvoirs de police ou de contrôle nécessaires

- Le monitoring technique (production et centralisation des données limnimétriques, de la pluviométrie, des études réalisées) et le monitoring des actions (enregistrement des projets, évaluation)

- La création d’une structure de bassin multisectorielle et dimensionnée avec des capacités d’opération, de contrôle, de coordination, voire de police à définir.

 Production de schéma d’actions cohérentes et illustration des liens entre les différents secteurs

 Production de tables d’actions chronologiques et priorisées pour le bassin de Saint-Marc

 Illustration directe des attendus de la démarche sur l’application du BV de Saint-Marc.

 Estimation par chronogramme et échéancier financier du traitement de Saint-Marc en site pilote sur court et moyen terme.