Brésil : Vers un Centre de Formation Professionnelle aux Métiers de l’Eau

En novembre 2012, à São Paulo, un accord de coopération entre ”la Fundação Escola de Sociologia e Política de São Paulo” (FESPSP) et l’OIEau a été signé, en vue de la création d’un Centre de Formation aux Métiers de l’Eau et de l’Assainissement pour la Région Sud-Est du Brésil.
 
En partenariat avec l’équipe brésilienne de la FESPSP en charge de ce projet novateur, l’OIEau apporte son expertise pour réaliser une étude de faisabilité, dont l’objectif général sera de définir les conditions techniques, pédagogiques et financières visant à l’établissement du Centre de Formation brésilien. Les activités, prévues sur une durée d’environ 6 mois, ont démarré en octobre 2013 par une visite d’étude des installations pédagogiques du Centre National de Formation aux Métiers de l’Eau (CNFME) de l’OIEau, à Limoges et à La Souterraine, par une délégation de 8 experts de la FESPP.
L’assistance technique de l’OIEau intervient dans le cadre d’un financement brésilien.
 
Coopération de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne et du PCJ
 En 2006, l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne a signé une convention de coopération avec le Consortium Intermunicipal des Bassins Piracicaba, Capivari et Jundiaí (PCJ).
 
Elle s'est traduite par des échanges constants entre les deux partenaires, avec l'appui de l'OIEau, et a permis la diffusion des expériences du Consortium PCJ et de l'Agence à d'autres institutions de bassin du Brésil.
Une nouvelle étape de coopération entre la France et le Brésil a été franchie en mai 2013, par l'organisation d'un séminaire et d'une visite technique dans le Rio Grande do Sul (RGS), l'Etat le plus au Sud du Brésil qui présente une situation paradoxale : il abrite depuis 1988 le plus ancien Comité de Bassin du Brésil, qui se réunit chaque mois, tout comme les 25 autres Comités créés depuis, mais il n'y existe pas encore d'Agences de Bassin, alors que la Loi prévoyait de les créer dès 1994.
 
Les partenaires ont défini un programme de coopération pour les années 2014-2015, avec pour objectif d'aider les Comités de Bassin du Rio Grande do Sul à surmonter les difficultés techniques et institutionnelles qui freinent la mise en oeuvre plus aboutie d'une Gestion Intégrée des Ressources en Eau.
Les actions suivantes sont prévues :

  • finalisation d’un document de référence comparant la situation de la gestion de l’eau entre le RGS et les Bassins PCJ et Loire-Bretagne ;
  • organisation de séminaires dans le Rio Grande do Sul sur les thèmes de la Gouvernance et des instruments de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (planification, financement et réseaux de mesures) ;
  • organisation d'une visite technique des Comités de Bassin du Rio Grande do Sul dans les bassins PCJ (situés environ 1.000 km plus au nord).